Devis sur mesure

11 fruits à déguster au Vietnam

Mis à jour le 7 avril 2023
Soyez aventureux et plongez dans le monde merveilleux des fruits vietnamiens. Voici le top 11 des fruits tropicaux à tenter lors de votre voyage.

Les fruits jouent un rôle essentiel dans la vie quotidienne au Vietnam. Dans les petits étals au coin de rue, sur le vélo des marchands ambulants et dans les vergers immenses du Delta du Mékong, vous voyez des piles de fruits colorés partout dans le pays en forme d’un S. Voici le top 11 des fruits tropicaux à tenter lors de votre voyage au Vietnam. Un vrai régal pour les yeux mais également pour les papilles ! Soyez aventureux et plongez dans le monde merveilleux des fruits vietnamiens.

1. Fruit du dragon | Thanh Long

Traduction directe de son nom thanh long en Vietnamien, le fruit du dragon est largement cultivé dans le delta du Mékong. Il a une apparence originale, avec une écorce épaisse de couleur fuchsia et de fines extensions vertes. À l'intérieur, la chair est aussi étonnant, de couleur blanche ou violette et contient de petites graines noir. Sa texture ressemble à celle du kiwi. 

Concernant les valeurs nutritive, le fruit du dragon est très bien adaptée en cas de : troubles digestifs comme la constipation car il favorise le transit intestinal ; de problèmes cardio-vasculaires ; de troubles respiratoires ; ou en cas d’hypertension et de maladies auto-immunes ou de symptômes inflammatoires des articulations.

Bien qu'il présente de nombreux avantages pour la santé, ce fruit n'est pas très parfumé et a un goût presque aqueux. Les Vietnamiens en prennent généralement à la fin d'un repas, comme un excellent dessert pour toute la famille. Il suffit de le couper en tranches et d'enlever son écorce pour le savourer.

fruit vietnam, cuisine vietnam, voyage vietnam, fruit du dragon

2. Ramboutan | Chom Chom

Surnommé « litchi chevelu », le ramboutan a un aspect bizarre, poilu et de couleur rouge vive, qui cache une chair blanche, translucide et juteuse. Sa texture est proche du litchi et son goût, moins sucré et plus acidulé, semblable à celui du raisin. Le noyau est également comestible, une fois grillé, comme on peut le faire avec des noisettes. Mais attention, le goût est assez amer.

Ce fruit, qui est récolté deux fois par an, est facile à trouver en été et même en hiver. Il n’a pas de valeurs nutritives particulières à part qu’il est concentré en vitamine C et potassium. Les Vietnamiens l’aiment quand même pour son effet rafraîchissant. Pincez légèrement le fruit et tordez-le pour enlever l'extérieur et révéler la chair ! Si vous ne pouvez pas l'éplucher, laissez-le mûrir un peu plus longtemps.

fruit vietnam, cuisine vietnam, voyage vietnam, ramboutan

3. Atte ou pomme cannelle | Na

Ce fruit a peut-être le plus de dénominations : atte, pomme cannelle, zatte, pocanell, annona, corossol, à vous de choisir ! Pour le déguster, il faut ouvrir le fruit, enlever ses écailles épaisses et molles et manger la chair blanche, tendre, et parfumée autour des pépins. On prend les pommes cannelle principalement durant les mois de septembre à février.

Ce fruit détient plusieurs bienfaits : il agit sur le système nerveux avec un effet relaxant et anti fatigue, il est également bon pour le système digestif, donne de l’énergie, anti-infectieux, anti anémique et favorise la circulation sanguine. Les graines séchées de ce fruit exotique sont aussi un insecticide naturel.

fruit vietnam, cuisine vietnam, voyage vietnam, atte, pomme cannelle

4. Longane | Nhan

Le longane est un fruit populaire que l’on trouve facilement en gros tas dans de nombreux marchés au Vietnam. Comme le ramboutan, il est proche du litchi, avec une chair douce, juteuse et légèrement plus sucrée enveloppé dans une pelure brune, fine et fragile. On l’appelle « œil de Dragon » en vietnamien dû au fait qu’il ressemble à un globe oculaire quand le fruit est ouvert.

Question bienfaits, il s’agit d’un fruit tropical riche en nutriments, notamment en vitamine C qui est égale à 80% des besoins quotidiens. Il contient également des minéraux tels que le fer, le phosphore, le magnésium et le potassium. Il est aussi riche en vitamine A et essentiel en anti-oxydants.

Le longane se mange très bien seul ou avec une tasse de thé mais est aussi utilisé dans la préparation de soupe sucrée aux graines de lotus, un dessert parfait pour se rafraîchir pendant une chaude journée d’été. Il constitue également un important fortifiant dans les recettes de médecine traditionnelle.

fruit vietnam, cuisine vietnam, voyage vietnam, longane

5. Mangoustan | Mang Cut

Le mangoustan ressemble plus ou moins à une prune, mis à part que son écorce est beaucoup plus épaisse, dure et n’est pas comestible. Ce délicieux fruit tropical possède à l’intérieur une chair blanche et se décompose en plusieurs quartiers telle une mandarine. Quant à son goût, il est plutôt succulent, sucré avec une certaine acidité.

Ce fruit a une valeur nutritionnelle exceptionnelle. On y retrouve notamment des fibres et des glucides en quantité considérable, ainsi que les vitamines A et C, du calcium, du potassium, et du fer. Plusieurs parties du mangoustanier sont utilisées dans les pharmacopées traditionnelles asiatiques (notamment Chine, Thaïlande et Inde) généralement en association avec d'autres plantes.

Le mangoustan n’est disponible que de mai à août. Pour manger, pressez délicatement le fruit par le milieu pour casser la pelure et la séparer. Retirez une gousse du fruit et mettez-la dans votre bouche pour en libérer le goût ! Attention : les plus grosses gousses peuvent contenir des graines. Vous pouvez également déguster le mangoustan avec une variété de plats, en particulier la copieuse salade du sud.

fruit vietnam, cuisine vietnam, voyage vietnam, mangoustan

6. Mangue | Xoai

La mangue est peut-être l'un des fruits les plus populaires de la liste, mais au Vietnam, elle vaut vraiment la peine d'être essayée. Les Vietnamiens adorent manger des mangues vertes comme collation, qui sont trempées dans du sel de piment ou coupées en julienne dans une copieuse salade de mangues vertes (goi xoai).

La mangue mûre est douce et sucrée, on peut la manger seule, en faire une boisson ou un dessert. Pour la manger, on coupe la mangue en deux, de chaque côté de son noyau. Puis on fait des entailles en quadrillage sur chaque moitié. Lorsque l’on replie la pelure, les entailles vont ressortir et on peut les détacher facilement.

fruit vietnam, cuisine vietnam, voyage vietnam, mangue

7. Pamplemousse ou pomélo | Buoi

Le pamplemousse ou pomélo du Vietnam désigne le fruit du pamplemoussier citrus maxima. En langue français, il est souvent confondu avec celui de l’hybride citrus x paradisi avec lequel il partage sa grande taille et son goût acidulé et un peu amer. Pourtant, le pamplemousse vietnamien est plus doux. Cet agrume énorme, légèrement allongé a une écorce verte qui devient jaunâtre lorsqu’il est mûr. Il est disponible tout le long de l’année et est même mis en exposition lors d’occasions spéciales.

Pour déguster le pomélo, on doit débarrasser de son écorce et l’épaisse moelle blanche au-dessous qui couvre sa chair. Cette dernière de couleur jaune ou rose opaque est divisée en quartiers juteux et doux. Il est utilisé dans plusieurs recettes cuisinières et médicinales traditionnelles du Vietnam, dont la soupe sucrée Che Buoi adorée par tous les petits et grands. 

fruit vietnam, cuisine vietnam, voyage vietnam, pamplemousse, pomélo

8. Carambole | Khe

Le carambole ou la pomme de Goa a la forme unique d’une étoile. On le trouve principalement dans le Delta du Mékong mais aussi dans d'autres régions du Vietnam. Son arbre fleurit deux fois par an, donc vous pouvez en manger tout au long de l'année. Il est assez acidulé et croquant lorsqu’il est vert, et est plus doux, juteux et rafraîchissant lorsqu’il est mûr et jaune.

Sa pelure, fine et cireuse, est naturellement comestible. Il suffit donc de rincer le fruit avant de le couper horizontalement en tranches et retirer les noyaux au milieu. Le carambole constitue un ingrédient populaire dans les plats vietnamiens tels que la soupe de poisson aigre-douce Canh Chua Ca ou les petites crevettes sautées au carambole.

fruit vietnam, cuisine vietnam, voyage vietnam, carambole, pomme de goa

9. Goyage | Oi

Ce fruit vietnamien en forme de poire est à peu près de la taille d'un poing et a la peau bosselée de couleur verte claire. La goyage du Vietnam a la chair blanche ou rose avec un goût léger et végétal. Les Vietnamiens aiment la manger mûre lorsqu’elle est le plus sucrée, ou verte, coupée en lamelles et trempée dans du sel pimenté. Le goût doux et légèrement aigre de la goyave se marie bien avec la saveur épicée.

fruit vietnam, cuisine vietnam, voyage vietnam, goyage

10. Fruit de la passion | Chanh Leo

De couleur violette et de la taille d'une balle de tennis, le fruit de la passion est rafraichissant et utilisé dans plusieurs desserts vietnamiens. L'écorce épaisse se détache délicatement dans les mains. À l'intérieur du fruit de la passion, vous trouverez de la chair jaune tendre et de nombreuses graines noires, qui peuvent être retirées à l'aide d'une cuillère et utilisées pour confectionner des tartes et des boissons rafraîchissantes.

Sa chair avec ses graines comestibles peut être mélangée à l’eau et au sucre pour faire le jus du fruit de la passion (nuoc chanh leo) ou à la glace et au lait pour faire des smoothies. Vous pouvez également le mélanger au yaourt, à la glace râpée et à un soupçon de sucre pour avoir le yaourt au fruit de passion (sua chua chanh leo). Ce fruit se trouve dans les cafés de rue en toute saison. 

11. Caïmite ou pomme de lait | Vu sua

Le nom vietnamien de la caïmite signifie “lait maternel” et est associé à un vieux conte de fées. Ce fruit sphérique, de la taille d'une orange, a une écorce dense et brillante de couleur violette ou verte. À l’intérieur, la chair est blanc, à texture laiteuse et au goût doux et sucré.

Principalement cultivée dans les vergers du delta du Mékong et du centre du Viêt Nam, la pomme de lait peut être dégustée de deux façons. Vous pouvez la couper en deux et en retirer la chair à l'aide d'une cuillère (attention aux gros pépins non comestibles), ou vous pouvez la presser et la rouler pour libérer le jus qu'elle contient, puis percer un trou sur son écorce pour en faire sortir le jus.


Vous aimerez aussi

Les paires de baguette dans la culture vietnamienne
Les paires de baguette dans la culture vietnamienne

Dans la culture vietnamienne, la paire de baguettes est bien plus qu'un simple ustensile. Elle incarne les valeurs de famille et de convivialité. Utilisées depuis des millénaires, les baguettes accompagnent chaque repas au Vietnam et font partie intégrante de l'art culinaire vietnamien.

Voir plus
10 meilleurs restaurants vietnamiens à Strasbourg
10 meilleurs restaurants vietnamiens à Strasbourg

Pour les amoureux de la cuisine viet, voici notre liste des meuilleurs restaurants vietnamiens à Strasbourg à découvrir !

Voir plus
12 meilleurs restaurants à Ho Chi Minh Ville (ex Saigon)
12 meilleurs restaurants à Ho Chi Minh Ville (ex Saigon)

La cuisine de Ho Chi Minh Ville reflète parfaitement l'atmosphère vibrante de la ville où les saveurs vietnamiennes authentiques se marient aux influences internationales.

Voir plus
10 meilleurs restaurants à Phnom Penh
10 meilleurs restaurants à Phnom Penh

Il y a une variété de bons restaurants qui servent à la fois des plats occidentaux et de la cuisine locale à Phnom Penh. Voici 10 des meilleurs restaurants à essayer.

Voir plus
15 meilleurs endroits street food à Bangkok
15 meilleurs endroits street food à Bangkok

Bangkok regorge toujours de délicieuses spécialités de rue frais et abordables. Voici les 15 meilleurs endroits pour déguster la cuisine de rue de Bangkok.

Voir plus
Pourquoi manger dans les restaurants de rue au Vietnam ?
Pourquoi manger dans les restaurants de rue au Vietnam ?

Manger dans un restaurant de rue au Vietnam offre une expérience authentique et savoureuse. Entre pho fumant et banh mi croustillant, tous préparés avec des ingrédients frais et locaux et à des prix abordables, chaque plat raconte une histoire culinaire unique.

Voir plus