Devis sur mesure

Les plats typiques du Têt vietnamien

Mis à jour le 10 février 2019
Veuillez découvrir les plats traditionnels du Têt vietnamien avec Asiatica Travel.

Quand il fait de plus en plus froid, la bruine commence à tomber, hoa dao (fleur de pêcher) et hoa mai (fleur d’abricotier) commencent à éclore tout le pays, il est temps de parler de Tet, le Nouvel An lunaire vietnamien.

Et avec un peu moins d’une semaine avant que les habitants du Vietnam, ainsi que de nombreuses personnes de toute l'Asie et même du monde entier, disent au revoir à l'Année du chien et accueillent l'année du cochon (le 04 février 2019), avec espoir et joie, veuillez découvrir les plats traditionnels du Têt vietnamien avec Asiatica Travel.

1. Banh Chung (Gâteau de riz gluant)

Si vous demandez à n'importe qui au Vietnam quelle nourriture rappelle la fête, je suis sûr que la réponse est le banh chung et le banh tet. Bien que ces deux gâteaux soient préparés de riz gluant, de porc gras et de haricots qui sont bien rangés dans des feuilles de bananier vertes ou de “dong”, il existe une différence évidente entre eux. En général, le banh chung est un aliment emblématique du Têt dans le nord du Vietnam tandis que le banh tet représente généralement le sud.

2. Poulet bouilli (ga luoc)

C’est un autre plat populaire de la fête du Tet qui est facile à faire. Le poulet bouilli est essentiellement un poulet entier cuit à la couleur jaune pâle. Le poulet ne doit pas être mangé avant d'être placé sur l'autel pour rendre hommage aux ancêtres.

Ensuite, le poulet bouilli est coupé en petites parties, comme une dinde à l'ouest. Parce que les Vietnamiens font souvent simplement bouillir le poulet avec seulement de l'eau, il est souvent mangé avec une petite vaisselle de sel, des feuilles de citron vert finement coupées en tranches, du jus de citron vert et parfois un peu de piment tranché.

3. Mortadelle Vietnamienne

Le Gio (mortadelle vietnamienne) est généralement servi avec du Xoi (riz gluant) et du Banh Chung. Les Vietnamiens font du Gio à partir de viande maigre, de sauce de poisson et l’emballage de feuilles, puis le bouillent pendant des heures. On peut conserver le Gio pendant un mois ou plus grâce à ses couvertures. Il existe de nombreux types de gio selon leur ingrédient principal : gio lua (à base de porc), gio ga (à base de poulet), gio bo (à base du bœuf). Tous ces types sont utilisés non seulement durant le Têt, mais également tout au long de l'année.

4. Le riz gluant

Le Xôi (riz gluant) est considéré comme un plat indispensable dans le repas destiné au culte des ancêtres. De plus, avec Banh Chung, le Xôi est le principal plat de la fête de Tet. Ce plat se présente sous de nombreuses formes : Xoi Lac (riz gluant aux arachides), Xoi Do Xanh (riz gluant à la haricot mungo), Xoi Gac (riz gluant aux fruits «gac»). Parmi ces types, xoi gac est le plus préféré des gens en raison de sa couleur rouge qui symbolise la chance et la nouvelle réalisation dans une nouvelle année. Le Xoi est généralement servi avec du Gio Cha ou du poulet bouilli dans les repas de Tet.

5. Mut (fruits secs confis)

Mut Tet n'est pas un aliment à servir dans un repas, mais plutôt comme une collation pour accueillir les invités en cette période spéciale. Mut est toujours rangé dans de jolies boîtes et placé à la table du salon. Le Mut se présente de nombreux goûts : gingembre, carotte, noix de coco, ananas, citrouille, graine de lotus, fruit étoilé, patate douce. De nos jours, les gâteaux et les desserts remplacent peu à peu Mut pendant la période Têt, mais de nombreuses personnes aiment toujours goûter cette nourriture unique, un trait spécial de la culture vietnamienne.

6. Plateau de cinq fruits (mam ngu qua)

Le plateau de cinq fruits est indispensable sur l'autel pendant Tet. Le choix des fruits varie à la région, la saison et même le gout du propriétaire. Cependant, leur couleur doit être différente, car le plateau de cinq fruits joue également un rôle important dans la décoration du Têt.

Au nord du Vietnam, les choix populaires sont l’orange, la banane, le pomelo, la pomme verte, la poire et le fruit de la « main du Bouddha ». Dans le sud du Vietnam, où certains de ces fruits ne sont pas disponibles en raison d'un climat plus chaud, les gens choisissent souvent la pastèque, la papaye, la mangue, l'ananas, la noix de coco ou le fruit du dragon.

7. Oignons marinés

Les oignons marinés sont souvent utilisés comme plat d’accompagnement du Banh Chung ou des plats gras (viande congelée, poulet bouillie) pour réduire le gras. La douceur, l'acidité et la légère piquant des oignons contribueront à améliorer le goût des plats et à aider le corps à digérer les aliments plus facilement.

 

La cuisine vietnamienne est un monde magnifique. Par conséquent, il y a tant d'autres plats à ne pas manquer lors de la fête la plus grande du Vietnam, le Tet ! Il existe également de diverses versions de plats parmi les différentes régions. Le seul moyen de les apprécier est de sortir et de manger autant que possible. Lorsque vous savourez les mets, la vraie culture vietnamienne vous parviendra.


Vous aimerez aussi

Les paires de baguette dans la culture vietnamienne
Les paires de baguette dans la culture vietnamienne

Dans la culture vietnamienne, la paire de baguettes est bien plus qu'un simple ustensile. Elle incarne les valeurs de famille et de convivialité. Utilisées depuis des millénaires, les baguettes accompagnent chaque repas au Vietnam et font partie intégrante de l'art culinaire vietnamien.

Voir plus
10 meilleurs restaurants vietnamiens à Strasbourg
10 meilleurs restaurants vietnamiens à Strasbourg

Pour les amoureux de la cuisine viet, voici notre liste des meuilleurs restaurants vietnamiens à Strasbourg à découvrir !

Voir plus
12 meilleurs restaurants à Ho Chi Minh Ville (ex Saigon)
12 meilleurs restaurants à Ho Chi Minh Ville (ex Saigon)

La cuisine de Ho Chi Minh Ville reflète parfaitement l'atmosphère vibrante de la ville où les saveurs vietnamiennes authentiques se marient aux influences internationales.

Voir plus
10 meilleurs restaurants à Phnom Penh
10 meilleurs restaurants à Phnom Penh

Il y a une variété de bons restaurants qui servent à la fois des plats occidentaux et de la cuisine locale à Phnom Penh. Voici 10 des meilleurs restaurants à essayer.

Voir plus
15 meilleurs endroits street food à Bangkok
15 meilleurs endroits street food à Bangkok

Bangkok regorge toujours de délicieuses spécialités de rue frais et abordables. Voici les 15 meilleurs endroits pour déguster la cuisine de rue de Bangkok.

Voir plus
Pourquoi manger dans les restaurants de rue au Vietnam ?
Pourquoi manger dans les restaurants de rue au Vietnam ?

Manger dans un restaurant de rue au Vietnam offre une expérience authentique et savoureuse. Entre pho fumant et banh mi croustillant, tous préparés avec des ingrédients frais et locaux et à des prix abordables, chaque plat raconte une histoire culinaire unique.

Voir plus