Devis sur mesure

Cérémonie du Baci au Laos : un rituel spirituelle

Mis à jour le 15 février 2024
La cérémonie du Baci vise à rétablir l'équilibre sprituel en nouant des fils blancs autour du poignet, ce qui symbolise la reliance de 32 organes (âmes) entre eux.

Le Laos, un petit pays de l’Asie du Sud-Est, possède des traditions fascinantes qui se transmettent de génération en génération. Au cœur de la diversité culturelle du Laos se trouve la cérémonie du Baci, aussi connu sous le nom “Sou Khuan”, une coutume séculaire originaire du Bouddhisme.

Dans cet article, nous vous emmenons à la découverte du monde du Baci, en revenant à son origine, en apprenant son développement et en saisissant la profondeur de sa signification. Soyez prêt à vous immerger dans la magie de cette cérémonie.

1. C’est quoi la cérémonie du Baci ?

Le terme “Baci” en laotien se traduit littéralement par “attacher/nouer”. Ce rituel est basé sur la croyance en l'union de 32 organes spirituelles appelées “khwan”, qui sont responsables du bonheur et de la santé de chaque personne. Selon la tradition laotienne, des événements tels que des maladies, des accidents, des conflits familiaux ou des changements majeurs peuvent perturber ces organes, déséquilibrant ainsi notre santé mentale. La cérémonie du Baci vise à rétablir cet équilibre en nouant des fils blancs autour du poignet, ce qui symbolise la reliance de ces organes entre eux.

Le terme “Sou Khuan” combine “Sou” qui signifie “appeler/améliorer” et “Khuan” (Khwan) qui signifie “âme” et “esprit”. Le rituel porte donc une signification profonde de “rappel de l’esprit”. Lors de cette cérémonie, les participants expriment leurs vœux et leurs prières, qui sont considérés comme des gages envers les esprits et qui se réaliseront grâce à leur bienveillance. Cela nous rappelle l’importance de prendre soin de notre âme et de notre santé mentale ainsi que de maintenir l’harmonie avec les autres et la nature.

Outre l'aspect cérémonial, le Baci renforce les relations familiales et amicales, préservant ainsi l'identité culturelle laotienne. Cette cérémonie offre une occasion unique de renouer avec les traditions, les valeurs et les racines.

> Vous aimeriez aussi : Tak Bat - cérémonie de l'aumône au Laos

moines prient pendant le rituel de baci, cérémonie du baci au Laos, voyage au Laos, culture laotienne

2. Quand le Baci a-t-il lieu ?

La cérémonie du Baci fait preuve de souplesse dans les dates, certains jours étant considérés comme plus propices que d'autres selon les conseils des personnes âgées, des moines ou des anciens moines. En plus de l'aspect cérémoniel, ce rituel est également considéré comme thérapeutique, pouvant aider à soulager le stress, l'anxiété et d'autres problèmes de santé mentale. Il a lieu lors d'événements spéciaux tels que le mariage, la naissance, l'anniversaires d'un ancêtre, le départ ou le retour d'un voyage, le Nouvel An laotien, mais aussi dans des moments plus difficiles tels que les funérailles et les maladies.

Lors d'occasions festives telles que les mariages, les familles célèbrent cette cérémonie ensemble. Les visiteurs peuvent participer à ce rituel symbolique, au cours duquel l’officiant (généralement une personne âgée de la communauté qui a été moine bouddhiste et qui est versée dans la tradition) noue des fils de coton autour du poignet de la personne honorée, récite des textes sacrés et prie. Pendant le Nouvel An lao, la cérémonie prend une dimension particulière, célébrée dans la joie et la couleur afin de souhaiter à tous une année prospère.

Cependant, la portée de cette cérémonie va bien au-delà des moments heureux. Elle se déroule également en cas de décès ou de maladie, apportant soutien émotionnel et réconfort. Les prières et les bénédictions sont destinées à apaiser l'esprit et à favoriser la guérison.

> À lire aussi : Fêtes du Laos

3. Comment se déroule le Baci ?

participants du baci se rassemblent autour du plateau d'offrandes, cérémonie du baci au Laos, voyage au Laos, culture laotienne

Le cérémonie commence par la préparation d’un plateau d'offrandes en forme de pyramide, décoré de fleurs, de bougies et d’offrandes, appelé “pha khuan”. Placé au centre de la salle, ce pyramide de feuilles de bananiers et de fleurs symbolise l’arbre de vie.

Les participants se rassemblent autour de ce plateau, formant un cercle en se tenant par la main, symbole d'unité et de solidarité. Souvent vêtus de costumes traditionnels, ils ajoutent à l'atmosphère de l'événement. La cérémonie commence par l'invocation des esprits. Dirigée par un chef spirituel respecté de la communauté, elle comprend des prières et des formules magiques pour appeler les esprits à se joindre à la cérémonie, et pour inspirer en même temps les participants à se connecter avec les esprits de la nature.

Le moment clé du Baci consiste à nouer des fils de coton blanc autour des poignets des participants. Avant que le fil ne soit noué, la main est portée à hauteur de poitrine en signe de respect. Les fils blancs symbolisent la pureté, la bonne chance, la santé, la paix, l'harmonie, la chaleur humaine, et l'esprit communitaire. Pendant ce processus, chacun exprime ses vœux pour lui-même et pour les autres, ce qui renforce aussi les relations familiales et amicales. Ces bracelets sont portés pendant au moins trois jours ou jusqu’à ce qu’ils tombent d'eux-même, puis sont détachés (ils ne doivent pas être coupés, sous peine de perdre tous les bénéfices) et jetés dans une rivière ou un ruisseau pour envoyer des vœux dans l'univers. Récemment, des fils de couleur jaune, rouge et noire sont également utilisés pour représenter des occasions particulières : le rouge symbolise la bravoure, le jaune la foi et le noir la perte ou le chagrin.

nouage de fils de coton blanc autour du poignet, cérémonie du baci au Laos, voyage au Laos, culture laotienne

Cette cérémonie peut durer plusieurs heures, accompagnée de musique et de danses traditionnelles, et se termine par un repas en commun composé de plats locaux tels que le laap, le tam mak hoong ou le khao niaw, avec des légumes et des sauces épicées. Plus qu'une simple nourriture, ce repas représente également la solidarité et la communauté, apportant aux visiteurs des moments de joie et de gratitude, tout en honorant la richesse de la cuisine régionale à travers des bols en bambou tressés, pour une expérience authentique.

4. Conseils pratiques pour participer au Baci

Tenue vestimentaire appropriée

Pour participer à la cérémonie du Baci, il est nécessaire de porter des vêtements qui respectent la culture lao. Les hommes doivent porter des pantalons longs et des chemises, tandis que les femmes peuvent opter pour des jupes longues ou des pantalons amples avec une chemise qui couvre les épaules. Les vêtements trop courts, trop serrés ou trop décolletés peuvent être considérés comme offensants.

Ce qu'il est recommandé d'apporter

La coutume veut que l'on apporte des offrandes lors de la cérémonie du Baci. Il peut s'agir de fleurs fraîches, de bougies, d'encens ou même de vin traditionnel laotien comme le lao-lao. Ces offrandes témoignent du respect et de la gratitude à l'égard de l’hôte de la cérémonie. Veillez à vérifier les préférences ou les restrictions spécifiques auprès des organisateurs.

boire du vin traditionnel laotien, appelé lao-lao pendant le baci, cérémonie du baci au Laos, voyage au Laos, culture laotienne

Participer au nouage des fils

Une étape importante du Baci consiste à nouer des fils en coton, considérés comme des porte-bonheur. Si vous le souhaitez, vous pouvez participer à cette activité en faisant la demande aux organisateurs, ce qui favorise l'interaction et la contribution active à la cérémonie.

Ne pas couper le bracelet mais l'enlever au bout de trois jours

Il est important de ne pas couper les bracelets mais de les retirer après au moins trois jours. Cette pratique respecte la tradition laotienne. Si vous ne pouvez pas les porter pendant cette période, veillez à les retirer avec précaution et à les conserver en lieu sûr.

Si vous souhaitez participer à la cérémonie de Baci lors de votre voyage au Laos, n'hésitez pas à nous contacter !

Sources d'information: https://vnexpress.net/tuc-that-day-lay-may-khi-don-khach-o-lao-3422789.html


Vous aimerez aussi

Têt Doan Ngo : Fête traditionnelle de mi-année au Vietnam
Têt Doan Ngo : Fête traditionnelle de mi-année au Vietnam

Le Tet Doan Ngo est une fête traditionnelle vietnamienne tenue le 5e jour du 5e mois lunaire. Elle vise à éliminer les insectes nuisibles à la santé et à rendre hommage aux ancêtres. Découvrons ci-dessous la signification, les rituels uniques et les festins savoureux liés à cette fête du Vietnam.

Voir plus
Quintessence du Tonkin : Spectacle sur la culture du Nord Vietnam
Quintessence du Tonkin : Spectacle sur la culture du Nord Vietnam

Le spectacle "Quintessence du Tonkin" est une célébration époustouflante de la culture vietnamienne. Mêlant musique, danse, performances aquatiques et effets visuels impressionnants, ce spectacle en plein air près de Hanoi raconte l'histoire et les traditions du Delta du fleuve Rouge.  

Voir plus
Ao tu than : costume traditionnel du Vietnam
Ao tu than : costume traditionnel du Vietnam

Avant que le Ao dai soit devenue populaire, la tunique Ao tu than, le costume traditionnel du Vietnam, était attachée à la vie des femmes vietnamiennes pendant une très longue période. Dans cet article, nous découvrons son histoire, ses caractéristiques et sa place dans la culture vietnamienne.

Voir plus
Femmes cambodgiennes : entre tradition et modernité
Femmes cambodgiennes : entre tradition et modernité

Les femmes cambodgiennes sont le symbole d'une fusion parfaite entre tradition et modernité. Dans la société cambodgienne, elles jouent non seulement un rôle crucial au sein des familles mais sont également des actrices du développement économique et culturel du Royaume des Merveilles

Voir plus
Religions et croyances au Vietnam
Religions et croyances au Vietnam

Les vietnamiens vivent depuis des siècles dans un univers moral et religieux façonné par l’influence croisée de plusieurs croyances et religions. Voici une présentation des différentes religions et croyances présentes au Vietnam.

Voir plus
Le nouvel an Khmer
Le nouvel an Khmer

Le nouvel an Khmer – Chol Chnam Thmey en langue khmère – est l’une des principales fêtes du Cambodge. Le Nouvel An Khmer suit le calendrier grégorien.

Voir plus