Devis sur mesure

Exemption Visa Vietnam 2024 : Les infos essentielles à savoir

Mis à jour le 15 juillet 2024

Dans cet article, nous vous proposons un guide complet sur l'exemption de visa au Vietnam, en énumérant les nationalités qui peuvent en bénéficier, en fournissant des informations utiles sur les durées de séjour autorisées et les procédures à l'arrivée et en répondant à quelques questions courantes.

Cet article est dédié à l'exemption de visa vietnamien. Vous vous intéressez peut-être de notre guide complet du visa pour le Vietnam ou de l'e-visa Vietnam.

L’exemption de visa constitue une option avantageuse pour ceux qui souhaitent se rendent au Vietnam. Toutefois, il est important de comprendre les conditions et les limites associées afin d'éviter tout désagrément pendant le voyage. Compte tenu des informations contradictoires sur Internet concernant le visa pour le Vietnam, les informations proposées dans cet article sont basées sur les documents et sites officiels et les expériences réelles de plusieurs de nos voyageurs lors de leurs voyages au Vietnam.

Il existe 3 cas dans lesquels il est possible d'entrer au Vietnam avec l’exemption de visa. Le premier cas concerne les détenteurs d'un passeport français qui ont l'intention de rester au Vietnam pendant 45 jours au maximum. Le deuxième s’applique à tous les étrangers qui se rendent uniquement sur l'île de Phu Quoc pendant moins égale à 30 jours. Le dernier est réservé aux personnes d’origine vietnamienne à l’étranger. 

1. Exemption de visa Vietnam de 45 jours pour les Français

exemption visa vietnam, tampon d'exemption apposé sur une page du passeport

Selon la résolution n° 128/NQ-CP entrée en vigueur le 15 août 2023, les ressortissants de 13 pays dont la France sont exemptés de visa au Vietnam pour les séjours qui ne dépassent pas 45 jours (jour d’arrivée et de sortie compris). La période de 45 jours sans visa qui est recalculée à chaque entrée, quelle que soit la date de la dernière entrée, qu'elle ait eu lieu avec ou sans visa. Alors si vous quittez le Vietnam et y revenez, un nouveau cachet est apposé sur le passeport pour un séjour de 45 jours supplémentaires. Les personnes souhaitant rester au Vietnam au-delà de 45 jours (et moins de 90 jours) doivent demander un e-visa.

13 pays dont les citoyens sont dispensés de visa vietnamien pendant 45 jours, quel que soit le type de passeport et le but de l'entrée, sont : la Corée, le Japon, la Russie, la Suède, la Finlande, la Norvège, le Danemark, l'Angleterre, la France, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie et la Biélorussie.

2. Comment obtenir une exemption de visa ?

Pour bénéficier de l'exemption, vous devez vous présenter au poste-frontière avec :

  • Un passeport français valable au moins six mois après la date de retour, avec 2 pages blanches à l'intérieur pour le cachet (si votre passeport n'a plus de page disponible et est toujours en cours de validité, il faut demander un nouveau passeport dans votre pays avant de partir).
  • Un billet d’avion ou de bus pour un pays voisin du Vietnam pour prouver que vous avez déjà organisé votre sortie du Vietnam dans les 45 jours.

Certaines compagnies aériennes exigent, au moment du départ, la présentation d'une preuve de sortie du territoire dans les 45 jours, sinon, elles peuvent refuser l'embarquement. Nous vous recommandons donc d'acheter votre billet de retour avant d’aller au Vietnam. 

exemption visa vietnam, contrôle d'immigration à un aéroport au Vietnam

3. FAQ sur l'exemption de visa de 45 jours

1.1. Suis-je exempté(e) de visa si j’entre au Vietnam par une frontière terrestre, par exemple depuis le Cambodge ?

Oui, il est tout à fait possible de bénéficier de l’exemption de visa en arrivant par voie terrestre. Attention toujours à présenter votre passeport et votre billet de sortie dans les 45 jours.

1.2. Je n'ai pas de passeport français. Puis-je quand même bénéficier d’une exemption de visa ?

Cela dépend de votre passeport. En effet, l'exemption de visa pour une durée maximum de 45 jours est réservée aux personnes titulaires d'un passeport de l’un de ces États : la Biélorussie, la Corée du Sud, le Danemark, la Finlande, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Russie, l'Espagne, la Suède et le Royaume-Uni. De plus, les ressortissants de la Thaïlande, de l'Indonésie, du Singapour, de la Malaisie, du Cambodge, Laos et du Kirghizistan sont exemptés de visa pendant 30 jours ; des Philippines 21 jours ; de la Birmanie et du Brunei 14 jours. Si tel n’est pas votre cas, vous devez obtenir un visa.

1.3. Si je fais escale dans un autre pays avant d'entrer au Vietnam, puis-je quand même bénéficier de l'exemption de visa ?

Bien sûr. Votre itinéraire avant d'arriver au Vietnam n’a pas d’importance. Ce qui compte pour entrer sans visa, c'est d'être en possession d'un passeport français (ou de l’un des pays mentionnés ci-dessus) ayant une validité résiduelle d'au moins six mois.

1.4. Si j'entre d'abord au Vietnam, puis visite un autre pays et enfin reviens au Vietnam, puis-je le faire sans visa ?

Oui, et parce que l’exemption de visa est recalculée à chaque entrée, il s'agit formellement de 2 séjours différents au Vietnam, quelle que soit la durée de chaque entrée, pour autant qu'elle soit inférieure à 45 jours. Comme indiqué ci-dessus, lorsque vous revenez au Vietnam, un nouveau tampon est apposé sur votre passeport pour un séjour de 45 jours supplémentaires.

1.5. L’exemption du visa est-elle prolongeable ou renouvelable ?

Non, il n’est pas possible de prolonger ni de renouveler l’exemption de visa au Vietnam. Si vous souhaitez séjourner au-delà de 45 jours, vous devez soit demander un visa, soit partir dans un pays voisin (Cambodge, Laos …) et revenir au Vietnam.

1.6. Puis-je revenir au Vietnam après la fin de la période d'exemption de visa de 45 jours ?

Oui. Avec la loi 51/2019/QH14, le délai minimum de 30 jours entre un séjour sans visa au Vietnam et une nouvelle entrée au Vietnam dans les mêmes conditions (c'est-à-dire une entrée unique d'une durée maximale de 45 jours sans qu'il soit nécessaire de demander un visa) n’est plus exigé. Vous pouvez donc visiter un pays voisin après votre 45 jours sans visa et retournez tout de suite au Vietnam. 

1.7. Que se passe-t-il si je reste au Vietnam au-delà de la limite autorisée de l’exemption du visa ?

Comme dans tous les pays, un étranger qui ne dispose pas de documents valables pour y séjourner enfreint les lois en vigueur. C'est pourquoi, si vous avez obtenu une exemption de visa mais que vous restez dans le pays au-delà des 45 jours autorisés, vous devrez payer une amende administrative au poste frontière, dont le montant varie en fonction de la durée de votre séjour illégal au Vietnam. Plus précisément : 

  • Amende de 500 000 VND à 2 000 000 VND si vous restez moins de 16 jours au-delà de la validité de votre visa ou des documents équivalents 
  • Amende de 3 000 000 VND à 5 000 000 VND si vous restez de 16 jours à moins de 30 jours.
  • Amende de 5 000 000 VND à 10 000 000 VND si vous restez 30 jours à moins de 60 jours.

Cette amende est payée au poste frontière lorsque vous quittez le pays. En outre, les autorités vietnamiennes se réservent le droit de vous interdire de revenir dans le pays à l'avenir.

1.8. Comment sont calculés les 45 jours d'exemption ?

Le décompte des jours pendant lesquels vous pouvez séjourner au Vietnam sans avoir besoin d'un visa se fait de la manière suivante : le « jour 1 » est considéré comme le jour où vous arrivez au Vietnam et où les autorités frontalières apposent un cachet d'entrée dans votre passeport. Il s'ensuit que l'heure à laquelle cela se produit n'a aucune importance : si, par exemple, vous entrez au Vietnam à 23 heures, ce jour-là sera toujours considéré comme le « jour 1 ». Les autorités frontalières apposent également un cachet de date de sortie  on peut légalement rester au Vietnam jusqu'à minuit à cette date, ce qui correspond au « jour 45 » du séjour.

2. Exemption de visa de 30 jours sur l'île de Phu Quoc

exemption visa vietnam, exemption de visa pour l'île de Phu Quoc

Si vous ne souhaitez pas visiter le reste du Vietnam mais passer vos vacances exclusivement sur l’île de Phu Quoc, vous n’aurez peut-être pas besoin de visa. En effet, parce que cette île et ses îlots environnants constituent une zone économique spéciale, tous les visiteurs étrangers et les Vietnamiens titulaires d’un passeport étranger bénéficient d’une exemption de visa de 30 jours s’ils ne séjournent que à Phu Quoc et nulle part ailleurs au Vietnam. 

2.1. Comment puis-je obtenir une exemption de visa de 30 jours à Phu Quoc ?

Il existe 2 manières d’arriver à l’île de Phu Quoc sans besoin d’un visa. Vous devez : 

  • Soit arriver directement de l'étranger à l'aéroport de Phu Quoc.
  • Soit entrer par un poste frontière international vietnamien par voie aérienne ou maritime, sans quitter la zone de transit, puis transférer vers l'île de Phu Quoc.

Il est toujours obligatoire d’avoir avec vous un passeport avec 2 pages blanches et une validité d'au moins 6 mois et un justificatif de votre sortie après les 30 jours. Lorsque vous arrivez sur l'île de Phu Quoc, les autorités apposent sur votre passeport un cachet qui vous permet de séjourner sur l'île pendant 30 jours au maximum sans avoir besoin d'un visa. En outre, vous pouvez aussi leur indiquer si vous souhaitez bénéficier de l'exemption de 45 jours décrite ci-dessus, qui vous permet de vous rendre sur le continent.

2.2. J'ai obtenu une exemption pour l'île de Phu Quoc. Puis-je poursuivre mon voyage au Vietnam sans visa ?

Non. Cette exemption spéciale de 30 jours ne vous permet pas de vous rendre sur le continent, que ce soit en avion ou en bateau, et de bénéficier de 45 jours supplémentaires sans visa. Au contraire, c'est justement parce que vous avez obtenu l'exemption pour l'île de Phu Quoc que vous vous verrez refuser l'embarquement pour des vols vers d'autres endroits du Vietnam. Rejoindre le continent, éventuellement par bateau, est considéré comme illégal.

Alors, si vous avez l’intention de visiter le reste du Vietnam après votre séjour à Phu Quoc, il est conseillé de :

  • demander aux autorités frontalières, à votre arrivée à Phu Quoc, de vous délivrer le tampon d'exemption de visa de 45 jours (qui vous permet de voyager dans tout le pays) au lieu du tampon d'exemption de visa de 30 jours pour l'île de Phu Quoc seulement, si vous y êtes éligible et que la durée totale de votre voyage au Vietnam ne dépasse pas 45 jours.
  • ou demander un e-visa, visa à l’arrivée ou visa à l’ambassade avant de partir en voyage si vous n’êtes pas citoyen des pays exemptés de visa pour tout le Vietnam.

3. Exemption de visa de 5 ans pour le Vietnam

exemption visa vietnam, exemption de visa de 5 ans du Vietnam

Tous les ressortissants vietnamiens résidant à l’étranger ou ressortissants étrangers d’origine vietnamienne ainsi que leurs époux et leurs enfants ont la possibilité de demander une exemption de visa de 5 ans pour le Vietnam. Cette exemption de visa est valable pour une période maximale de 5 ans et minimale de 6 mois, autorisant des entrées multiples ne dépassant pas 180 jours à chaque fois. Si votre passeport a une durée de validité inférieure à 5 ans, la durée de l'exemption de visa est égale à la durée de validité du passeport, mais celui-ci doit avoir une durée de validité d'au moins 6 mois. Chaque entrée peut être prolongée de 180 jours avec la garantie d'un citoyen vietnamien.

3.1. Comment obtenir une exemption de visa de 5 ans ?

Ceux qui souhaitent obtenir une exemption de visa de 5 ans pour le Vietnam doivent fournir des documents ci-dessous à l’ambassade du Vietnam dans votre pays. En France, vous pouvez déposer vos dossiers à l'ambassade du Vietnam à 61 Rue de Miromesnil, à Paris le lundi matin, le mardi matin ou le jeudi matin, RDV pris en préalable. Voici les dossiers nécessaires :

  • 1 formulaire NA9 (formulaire de demande du certificat d’exemption de visa) déjà rempli
  • 2 photos d’identité en taille 4 x 6 cm (dont 1 apposée sur le formulaire)
  • Passeport ou document équivalent valable au moins 6 mois à compter de la date d’entrée au Vietnam et une copie
  • Un document prouvant l'origine vietnamienne ou la relation familiale avec un ressortissant vietnamien. Cela peut être un passeport ou carte d’identité vietnamien (en validité ou périmé), acte de naissance, acte de mariage, documents délivrés par le Gouvernement sud-vietnamien avant 1975, documents émis par les autorités compétentes étrangères et mentionnant l’origine vietnamienne, … Si ces dossiers ne sont pas disponibles, vous pourrez aussi présenter une lettre de garantie d’une association des Vietnamiens du pays de résidence ou d’un citoyen vietnamien.

3.2. Quels frais à payer pour obtenir une exemption de visa de 5 ans ?

Le coût varie en fonction de l’autorité auprès de laquelle vous faites la demande. En général, vous devez payer les frais d’émission du certificat d’exemption de visa ; de traduction, de copie et de vérification de l’authenticité des documents si nécessaire. 

Et voilà tout ce qu'il faut savoir  sur l'exemption de visa au Vietnam. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à nous contacter !

Sources : Ambassade du Vietnam en FranceSite officiel du Vietnam pour l'immigration

À lire aussi :

> Visa pour le Vietnam

> Quand partir au Vietnam ?

> Cartes détaillées du Vietnam

> Aéroports du Vietnam

> Choses à éviter au Vietnam


Author
Écrit par

Pham Ngoc Anh

Bonjour, je m'appelle Ngoc Anh. Diplômée en français, je travaille depuis plus de 5 ans comme marketeuse pour Asiatica Travel. J'aspire à partager avec vous la beauté cachée du Vietnam, du Cambodge et du Laos et à vous fournir des informations utiles pour votre prochaine aventure dans ce coin du monde.

Vous aimerez aussi

E-visa Vietnam 2024 : Démarche, prix et conseils pratiques
E-visa Vietnam 2024 : Démarche, prix et conseils pratiques

Le visa électronique ou l'e-visa Vietnam permet aux voyageurs d'y séjourner jusqu'à 90 jours. L'obtention d'un visa électronique se fait entièrement en ligne, de manière simple et pratique. Découvrez ci-dessous les informations mises à jour et le guide pas-à-pas pour obtenir votre e-visa Vietnam.

Voir plus
Dire bonjour en thaïlandais : phrases courantes pour votre voyage
Dire bonjour en thaïlandais : phrases courantes pour votre voyage

Vous vous préparez à voyager en Thaïlande mais vous vous inquiétez de la barrière de la langue à votre arrivée ? Apprenez ci-dessous quelques expressions courantes comme bonjour, au revoir et merci en thaïlandais pour mieux communiquer avec les gens locaux lors de votre séjour en Thaïlande. 

Voir plus
Carte Vietnam Nord-Sud en détail avec les sites touristiques
Carte Vietnam Nord-Sud en détail avec les sites touristiques

Vous planifiez un voyage au Vietnam et souhaitez avoir un aperçu sur sa géographie, ses villes et ses sites touristiques ? Découvrez ci-dessous la carte du Vietnam et obtenir des informations détaillées sur chaque région du pays en forme de S ainsi que des conseils pour établir votre itinéraire.

Voir plus
Prix ​​d’un voyage au Vietnam : Quel budget prévoir en 2024 ?
Prix ​​d’un voyage au Vietnam : Quel budget prévoir en 2024 ?

Combien coûte un voyage au Vietnam ? Afin de vous aider à mieux préparer votre budget voyage, nous analysons ci-dessous le prix d'un voyage au Vietnam incluant les billets d'avion, le visa, l'hébergement, la nourriture, les transports locaux, les billets d'entrée des sites et quelques activités.

Voir plus
Direction la province de Mu Cang Chai : Carnet de voyage au Vietnam
Direction la province de Mu Cang Chai : Carnet de voyage au Vietnam

La merveilleuse province de Mu Cang Chai est un endroit idéal pour profiter des rizières en terrasse et ce, loin de la frénésie touristique. Voici le carnet de voyage de Marine Deweer après son séjour dans cette belle région du Vietnam.

Voir plus
14 meilleurs hôtels à Bangkok, Thaïlande
14 meilleurs hôtels à Bangkok, Thaïlande

Bangkok ne manque pas d'hôtels, qu'il s'agisse de maisons d'hôtes intimes et abordables ou d'hôtels de luxe avec bars sur le toit et piscines à débordement. Voici notre sélection des meilleurs hôtels de Bangkok.

Voir plus