Devis sur mesure

10 villages artisanaux à visiter absolument au Vietnam

Mis à jour le 13 mars 2023
Voici 10 villages artisanaux aux alentours de Hanoi que vous pouvez visiter en une journée.

Pour de nombreux voyageurs, Hanoi c’est le Vieux Quartier, les klaxons et les saveurs. Mais cette ville gracieuse a beaucoup plus à offrir. Contrairement à la plupart des autres pays où les activités industrielles sont concentrées dans les villes, au Vietnam, les villages de métier sont considérés comme une institution majeure. Du battage de l’or à Kieu Ky à la fabrication de cages à oiseaux à Canh Hoach. Voici 10 villages artisanaux aux alentours de Hanoi que vous pouvez visiter en une journée. Si vous souhaitez les découvrir et avez besoin de conseils, n'hésitez pas à nous contacter.

1. Village de la poterie de Phu Lang

Villages artisanaux au Vietnam à visiter, village de la poterie de Phu Lang

À environ 60 km à l’est de Hanoi, se rendre à Phu Lang, c’est remonter le temps et voyager dans un petit et joli village niché au bord de la rivière Cau. Selon les aînés du village, la fabrication de la poterie existe à Phu Lang depuis le XIIIe siècle. Les pots de cuisine, les tuiles, les jarres et les cercueils sont les produits principaux. Ils sont recouverts d'une glaçure brun clair qui distingue Phu Lang des autres villages de la poterie comme Bat Trang et Tho Ha. 

Tandis que la poterie de Bat Trang est la plus reconnue dans le delta du Fleuve Rouge, le village de Phu Lang est moins touristique et a ses propres charmes qui rendent votre visite beaucoup plus agréable :

  • Vous y trouvez des fours traditionnels chauffés au bois. Ces fours sont tellement grands que vous pouvez y entrer pour voir l’intérieur quand le feu est éteint et les fours refroidissent.

  • Il y a également de petites maisons mignonnes construites en brique d’argile locale et entourées de piles de poteries de toutes sortes et se fondant harmonieusement dans le paysage rural paisible.

  • Vous remarquez facilement des piles vertigineuses de blocs et de cercueils en bois partout dans le village.

  • Sans oublier de nombreux ateliers familiaux dont certains exercent ce métier depuis plusieurs générations.Ces ateliers (ainsi que ceux des autres villages présentés dans cet article) ne sont pas des boutiques où les activités ne sont mises en place que pour la démonstration et la vente de produits. Les habitants locaux font leur travail tous les jours, avec ou sans touristes. Vous pouvez aussi parler à des artisans talentueux qui font de leur mieux pour faire revivre l’art traditionnel du village de la poterie de Phu Lang.

2. Village de l’encens de Quang Phu Cau

Villages artisanaux au Vietnam à visiter, village de l'encens de Quang Phu Cau

Si vous avez déjà visité une pagode ou un temple au Vietnam, vous avez peut-être remarqué l'image de personnes tenant respectueusement des bâtons d'encens dans leurs mains devant une statue de Bouddha. Dans la croyance vietnamienne, les volutes de fumée d'encens sont le moyen pour les vivants de communiquer, de montrer leurs sentiments, leur respect et d’envoyer des vœux aux morts dans l'autre monde.

À 40 kilomètres de la périphérie de Hanoi, le village de l’encens de Quang Tu Cau est réputé pour son artisanat coloré depuis plus d'un siècle. Ce qui était au début un travail à temps partiel pour les villageois en plus de leur activité agricole, est aujourd’hui devenu la principale source de revenu de près de 10.000 ménages et consomme plus de 20 tonnes de bambou par jour. 

La fabrication de l’encens passe par plusieurs étapes, depuis le découpage du bambou, la teinture des racines d'encens en rouge, le séchage naturel au soleil jusqu'à l'ajout de pâte d'encens aux bâtons. Cette pâte est un mélange composé d'un ratio secret de colle, d'encens et de sciure de bambou qui dégage un parfum agréable lorsqu'il brûle. Autrefois, les encens étaient fabriqués entièrement à la main, mais aujourd'hui, les appareils remplacent certaines étapes pour augmenter la productivité.

3. Village du meuble en bambou boucané de Xuan Lai

Villages artisanaux au Vietnam à visiter, village du meuble en bambou boucané de Xuan Lai

Cet artisanat existe depuis au moins 150 ans dans le village. Les meubles en bambou de Xuan Lai ne sont pas si différents de ceux des autres villages, si ce n'est leur couleur brun foncé qui leur donne un aspect unique. Pour obtenir cette couleur accrocheuse, il faut du temps et beaucoup de sueurs. Les bambous de toutes tailles sont trempés dans les étangs pendant plusieurs mois pour les rendre plus souples. Ensuite, ils sont nettoyés, séchés et brûlés dans des fours d'argile et de paille. La paille décomposée est le seul combustible pour le brûlage afin de s'assurer qu'il n'y a que de la fumée (donc pas de feu). Les bambous sont laissés dans le four pendant au moins 4 jours jusqu'à ce qu'ils deviennent brillants, lisses et de couleur foncée typique qui ont fait la réputation du village. Les bambous sont finalement prêts à être utilisés. Sous les mains habiles des artisans de Xuan Lai, les bambous se transformeront en lits, bancs, tables, lampes, plateaux, balançoires, et même images en bambou créatives. 

4. Village du piège à poisson en bambou de Thu Sy

Villages artisanaux au Vietnam à visiter, village du piège à poisson Thu Sy

À 60 kilomètres de Hanoi, Thu Sy reste un authentique village du Nord Vietnam, avec ses maisons aux toits de tuiles rouges brunes, qui évoquent une ambiance rurale paisible.

"Dó" ou pièges à poissons en bambou tissés à Thu Sy existent depuis plus de deux cents ans. Selon une vieille villageois : "J'ai appris à faire des pièges à poissons à 5 ans", elle ajoute en souriant, "Je savais peut-être comment le faire depuis que ma mère me portait dans son ventre." 

Le tissage d'un Dó exige beaucoup d'habileté et de minutie. Les artisans doivent fendre le bambou en lamelles lisses et fines de différentes tailles (appelées "nan") avant de les tisser pour créer un piège à poissons. Une technique de grillage similaire à celle utilisée pour les meubles en bambou du village de Xuan Lai est ensuite appliquée. Les pièges à poissons seront disposés dans des fours sans feu, juste avec de la fumée. Cette procédure a pour but de rendre les pièges brillants et de leur donner une belle couleur brun doré.

5. Village de la céramique de Bat Trang

Villages artisanaux au Vietnam à visiter, village de la céramique de Bat Trang

A 15 kilomètres en aval de Hanoi, Bat Trang est, sans aucun doute, le village artisanal le plus visité au Vietnam. Il précède de loin Phu Lang (le premier village dans cet article) ainsi que tout autres villages de poterie au Vietnam en termes de notoriété, de diversité des produits et de nombre d'ateliers animés, avec environ 80 % de familles qui vivent encore de leur travail artisanal traditionnel. 

Des fours à gaz intelligents remplacent les fours artisanaux à cheminée alimentés au charbon de bois à Bat Trang, ce qui rend le travail plus facile, plus propre et plus efficace. Mais si vous avez le temps de vous promener dans le dédale de ruelles typique des villages du Nord Vietnam, vous verrez peut-être encore quelques fours à briques traditionnels et des galettes de charbon de bois noir collées aux murs par des artisans à l'esprit vif.

> Vous aimez aussi : Guide de voyage au village de la poterie de Bat Trang

6. Village du battage d’or de Kieu Ky

Villages artisanaux au Vietnam à visiter, village du battage d'or de Kieu Ky

Juste à l'entrée du village, le martèlement rythmé des batteurs d'or venant de loin vous indique que vous êtes au bon endroit. 

Kieu Ky est le seul village du Vietnam à fabriquer des feuilles d'or ou d'argent (appelées "quy") par une méthode de battage. Ces feuilles sont souvent utilisées pour dorer des statues de Bouddha, décorer des objets religieux, ou pour créer des couleurs spéciales dans la peinture sur laque.

Le battage de l'or existe à Kieu Ky depuis près de 300 ans. Mais aujourd'hui, il ne reste qu’environ 50 familles qui perpétuent cet artisanat ancien. Si vous assistez à leur travail, vous serez étonné de voir à quel point il est difficile de fabriquer une feuille d'or. À partir de 50 grammes d'or, avec environ 1.400 coups de masse par jour, un artisan habile peut produire une incroyable vingtaine de mètres carrés de "quy", ce qui équivaut à 4.500 feuilles d'or extrêmement légères et fragiles. Ne respirez pas trop fort ou vous allez souffler tout ce dur labeur.

7. Village de la peinture de Dong Ho

Villages artisanaux au Vietnam à visiter, village de la peinture de Dong Ho

À 40 kilomètres à l'est de Hanoi, Dong Ho est reconnu pour la gravure en bois traditionnelle. Il était un temps où l'on trouvait des peintures de Dong Ho partout dans le vieux quartier, surtout pendant le Têt (Nouvel an traditionnel). Les Vietnamiens achetaient ces œuvres d'art colorées pour décorer leur maison et pour souhaiter de bonnes choses pour la nouvelle année, chaque peinture ayant une signification différente. Mais de nos jours, seule une poignée d'artisans colorent encore leurs estampes. 

La vie du village, les histoires et les contes sont gravés dans des blocs en bois avant d'être imprimés sur du papier Dó. Il n'y a que 5 couleurs naturelles utilisées par les artisans de Dong Ho : rouge, jaune, vert, blanc et noir. Cela signifie qu'ils doivent imprimer 5 fois pour réaliser une œuvre d'art ; le temps d'attente entre chaque couche d'impression est de 20 à 30 minutes pour s'assurer que la couche précédente sèche. Vous pouvez acheter une peinture à moins de 1€. Vous pouvez également imprimer votre propre tableau. 

8. Village du chapeau conique de Chuong

Villages artisanaux au Vietnam à visiter, village du chapeau conique de Chuong

À 30 kilomètres au sud-ouest de Hanoi, Chuong est un charmant village rural avec de belles maisons anciennes et un marché animé dans la cour de la maison communale où les villageois viennent acheter de la nourriture et des matières premières pour fabriquer des chapeaux coniques.

Le meilleur moment pour visiter le village de Chuong est le 4e, 10e, 14e, 20e, 24e et 30e jour du calendrier lunaire. Ces jours-là, le village organise un grand marché au centre du village, où l'on vend une large variété de chapeaux coniques de palmes blanches. N'oubliez pas de le visiter tôt car le marché se termine vers 9 heures du matin.

> À lire aussi : À la découverte des chapeaux coniques du village Chuong

9. Village de la laque de Ha Thai

Villages artisanaux au Vietnam à visiter, village de la laque de Ha Thai

Quittez Hanoi en direction sud pour vous rendre dans un village pittoresque réputé pour l'art de la laque. La peinture sur laque n'est jamais facile. Elle exige beaucoup de minutie, de précaution, de préparation et de patience. Les villageois de Ha Thai pratiquent cet art depuis plus de 200 ans. Dans le passé, elle était souvent utilisée pour recouvrir les portes, les statues, les autels, les trônes et les boîtes afin de leur donner un aspect somptueux. L'art occidental qui a été introduit pendant la colonisation française dans les années 1920 a donné à la peinture sur laque traditionnelle une réforme importante. De nouvelles techniques ont permis d'expérimenter des couches de couleurs différentes. Les artistans poncent et retravaillent après chaque couche de couleur ; y ajoutent d'autres matériaux comme des feuilles d'or ou d'argent (du village du battage d'or de Kieu Ky - n° 6 de cet article), des morceaux de coquilles d'œufs ou de coquillages ; et répètent ces étapes jusqu'à ce que la peinture ait les couleurs qu'ils souhaitent.

10. Village de la cage à oiseaux et de l'éventail en papier de Canh Hoach

Villages artisanaux au Vietnam à visiter, village de la cage à oiseau de Canh Hoach

Il existe un célèbre café d'oiseaux à Hanoi, près du lac de Thien Quang. De nombreux Hanoiens amènent leurs oiseaux à ce café le week-end, accrochent les cages en hauteur et profitent d'une matinée avec des chants d'oiseaux, un bon café et de petites conversations avec des personnes qui partagent le même hobby.

La cage à oiseaux est peut-être le plus beau produit artisanal de la région. Il s'agit d'un travail complexe avec du bambou. Les tiges de bambou sont immergées longtemps dans l'eau pour qu'elles deviennent plus durables. Puis elle sont fendues en fines lamelles et polies jusqu'à ce qu'elles soient lisses. Les artisans plient les lamelles et les assemblent pour fabriquer des cages à oiseaux de toutes formes et tailles qui ne coûtent que 3 à 5 dollars. Les cages de luxe peuvent coûter 20 dollars mais restent bien moins chères que celles vendues à Hanoï.


Vous aimerez aussi

Chutes de Ban Gioc : Conseils pratiques pour votre voyage
Chutes de Ban Gioc : Conseils pratiques pour votre voyage

Les chutes de Ban Gioc à Cao Bang enchantent les visiteurs par la beauté naturelle pure et pittoresque, l'atmosphère paisible et le son joyeux de l'eau et des montagnes. Découvrez ci-dessous notre guide complet de Ban Gioc afin de profiter pleinement de votre voyage à l'extrêmité nord du Vietnam.

Voir plus
Guide complet de la Full Moon Party à Koh Phangan, Thaïlande 2024
Guide complet de la Full Moon Party à Koh Phangan, Thaïlande 2024

La Full Moon Party à Koh Phangan en Thaïlande a lieu chaque mois lors de la pleine lune sur la plage de Haad Rin. Cette fête attire les voyageurs avec des divertissements effrénés, la musique envoûtante, l'ambiance enivrante et des rencontres mémorables que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Voir plus
Les 10 meilleurs parcs nationaux au Vietnam
Les 10 meilleurs parcs nationaux au Vietnam

Le Vietnam est non seulement réputé pour ses belles plages et îles, mais ses parcs nationaux émerveillent aussi de nombreux voyageurs.

Voir plus
10 meilleurs marchés de Bangkok
10 meilleurs marchés de Bangkok

Des marchés nocturnes animés avec des brochettes grésillantes aux marchés flottants sereins à la périphérie de la ville, voici les meilleurs marchés de Bangkok.

Voir plus
11 plus belles plages près de Bangkok
11 plus belles plages près de Bangkok

Thaïlande est un paradis tropical, vous pouvez toujours trouver des villes côtières ou des îles magnifiques à proximité de la capitale Bangkok.

Voir plus
Découverte des chapeaux coniques du village Chuong à Hanoi
Découverte des chapeaux coniques du village Chuong à Hanoi

Le village de Chuong à Hanoï est renommé pour son artisanat traditionnel des chapeaux coniques. Depuis des siècles, les artisans fabriquent avec soin ces chapeaux élégants et pratiques en feuilles de palmier et de bambou. Le savoir-faire ancestral fait des chapeaux coniques un symbol du Vietnam.

Voir plus