Voyage Muang Sing


Bienvenue à Muang Sing, aux confins du Laos, où la jungle luxuriante recouvre les vallées et les montagnes. Point de départ parfait pour différents treks, cette destination dépaysante vous permettra également de découvrir des exemples d’architecture traditionnelle chinoise et birmane que côtoient des bâtiments de la période coloniale française. A côté des temples important, comme le That Xieng Tung, vous sillonnerez cet incontournable rendez-vous humain et commercial en Asie qu’est le marché local. Il est ici tout en couleurs et en sensations. Les nombreuses ethnies qui peuplent la région en font une unique et très vivante mosaïque culturelle ! 

Muang Sing, Laos

 

1. À propos de Muang Sing

Muang Sing est situé dans la province du même nom, à très près des frontières chinoises (10 km) et birmanes (50 km). Le petit village se trouve dans la plaine de la rivière Nam La, aux portes de la zone nationale de conservation de la biodiversité de Nam Ha. Difficilement accessible, il est entouré de collines verdoyantes et bénéficie d’un environnement naturel exceptionnel. Vous pouvez vous y rendre par la route depuis la ville de Luang Nam Tha après 2 heures de trajet. 

Muang Sing

Le district de Muang Sing compte 9 ethinies minoritaires : Akha, Tai Lue, Tai Neua, Lolo, Hmong, Tai Dam, Khmu, Phou Noi et Yao. Le village est le point de départ de nombreuses randonnées dans la réserve de Nam Ha et balades dans les villages entre rizières et champs de canne à sucre. Vous pouvez également visiter le marché, les temples bouddhiques et le musée ethnique situé dans une jolie maison coloniale. Sans oublier l’occasion de passer la nuit dans les villages traditionnels lors d’inoubliables treks.

 

2. Quand partir à Muang Sing

La meilleure période pour visiter Muang Sing est de novembre à mars, où le temps est le plus agréable.

 

3. Que visiter à Muang Sing

3.1 Au cœur d’une calme ville

Muang Sing

- Le marché local : Très animé et coloré, celui-ci constitue un ancien bazar à opium mais est aujourd’hui le rendez-vous journalier des villages de minorité. Leurs habitants y viennent pour exposer leurs produits. Ils y vendent objets artisanaux, nourritures locales (pâte de soja, sucreries, gaufres, nouilles, etc.) et denrées alimentaires (légumes, fruits, viandes, épices et herbes). 

- Son musée Tribal : La culture et l’histoire de la localité y sont narrées à travers l’exposition de divers vestiges comme des outils traditionnels de différentes ethnies alentour, et de précieux objets historiques et religieux datant du XVIIIe et du XIXe siècle. Ravaudée en 2005, cette galerie était auparavant la résidence du Petit Prince, Phanya Sekong ou Jao Fa Noi.

3.2 Aux alentours

Muang Sing

- La visite des villages d’ethnies : Auprès de ces bourgades reculées, la culture traditionnelle Lao est toujours aussi présente et perdure jusqu’à maintenant. La plupart de ces tribus se spécialisent dans l’art du tissage du coton et de la soie. En échangeant avec les locaux, on découvre leur humble mode de vie et on s’imprègne de leur culture.

- La zone nationale protégée ZNP de Nam Ha : Cette aire protégée est très prisée par les touristes pour ses parcours de treks ardus, sportifs et sauvages. Elle abrite de denses jungles, quelques tribus de montagne, de charmantes cascades d’eau comme celle de Pha Yueng.

- Les innombrables temples de la vallée (plus d’une vingtaine)

- Le temple bouddhiste de That Xieng Tung : Ce majestueux stupa est le plus important de la région. Il est dit qu’il contient la pomme d’Adam de Bouddha, un ancien fossé, une fontaine sacrée ainsi qu’une pierre sacrée. Chaque année s’y tient le festival du That Xieng Tung (fin octobre ou début novembre).

- La cascade de Nam Keo : Ce point d’eau est situé à 2 km du fameux stupa That Xieng Tung et est niché au fin fond de la forêt.

- Les montagnes Xieng Khaeng : À quelques heures du centre-ville, ce site renferme de nombreuses curiosités. Inexplorés, ces pics abritent de magnifiques cascades et de mystérieuses grottes. Elles constituent également le foyer de quelques tribus Akha et Thaï Lue. Difficile d’accès, la visite de ce coin laotien nécessite les services d’un guide.

 

4. Transports

Muang Sing

Hormis la balade à pied, monter un tuk-tuk est un excellent moyen pour vadrouiller en ville. Bon nombre de ces derniers sont stationnés au marché du matin. Autrement, il est possible de louer un vélo auprès de certains établissements de la ville.

 

5. Hôtels a Muang Sing

- Chez l’habitant : Village de Yao et akha

- Option standard : Phou Iu II Muang Sing propose des bungalows confortables avec une vue sur le jardin

Voyages avec ce site

Route du Laos, Asiatica Travel

La grande traversée du Laos

circuit-laos - 14 jours - Code: LAO06