Voyage Mu Cang Chai


La merveilleuse province de Mu Cang Chai est un endroit idéal pour profiter des rizières en terrasse et du calme de la nature.
En effet, moins fréquentée que Sapa, la région offre également un paysage exceptionnel, une véritable bouffée d’air frais, loin de la foule et de toute la folklorisation que peut engendrer le tourisme. D’ailleurs, Mu Cang Chai signifie « endroit lointain », « mystérieux ». Certains voyageurs considèrent ces rizières, à perte de vue, comme les plus belles du Vietnam
Les populations ethniques présentes dans la région, comme les Thaï Blanc, les H’mong et les Dzao Noir, sont réputées pour être particulièrement accueillantes et chaleureuses. Lors de vos promenades vous aurez certainement l’occasion de les côtoyer et de les observer dans leur vie quotidienne, travaillant ardemment dans leurs véritables œuvres d’art que forment les rizières. 

Guide complet de voyage à Mu Cang Chai

Mù Cang Chai, un district reculé qui abrite des rizières en terrasses à couper le souffle dans la province septentrionale de Yên Bái au Vietnam, devrait figurer en tête de liste des voyages hors des sentiers battus. Ce district a été décrit comme un joyau éloigné au fond des vallées forgées par les eaux du fleuve Rouge avec une série de villages de montagne colorés et entourés de rizières en terrasses.

 

 

1.Où est Mu Cang Chai ? Présentation générale de Mu Cang Chai

À plus de 300 km de Hanoi, Mu Cang Chai figure parmi comme l’un des plus remarquables de cette partie du Tonkin.En effet, moins fréquentée que Sapa, la région offre également un paysage exceptionnel, une véritable bouffée d’air frais, loin de la foule et de toute la folklorisation que peut engendrer le tourisme. D’ailleurs, Mu Cang Chai signifie « endroit lointain », « mystérieux ». Cette région est réputée pour la beauté de ses fabuleuses rizières en terrasses et de ses villages des ethnies minoritaires. Ce mode culturel fait plein de la fierté de ses concepteurs et fait le bonheur des photographes. 

Les populations ethniques présentes dans la région, comme les Thaï Blanc, les H’mong et les Dzao Noir, sont réputées pour être particulièrement accueillantes et chaleureuses. Lors de vos promenades vous aurez certainement l’occasion de les côtoyer et de les observer dans leur vie quotidienne, travaillant ardemment dans leurs véritables œuvres d’art que forment les rizières. 

 

 

2. Quand visiter Mu Cang Chai ?

Mu Cang Chai possède un climat subtropical humide chaud avec hiver sec selon la classification de Köppen-Geiger. Les meilleurs périodes pour partir à Mu Cang Chai: 

De mai au juin: L'eau des montagnes est irriguée vers les rizières en terrasses, pour rendre les sols plus doux et fertiles afin qu'ils puissent être cultivés. Ces scènes sont d'une beauté époustouflante aux yeux des voyageurs. 

Entre mi-septembre et mi-octobre: Le beau temps et la saison du riz arrivent quand toute la zone se transforme en couleur jaune. Elles sont des vrais chefs d’œuvres de la main de l’homme ! De plus, il faut savoir que le festival des rizières en terrasses de Mu Cang Chai est organisé chaque année en septembre!

 

3. Comment y aller ? Comment se déplacer à Mu Cang Chai ?

Pour s’y rendre, on peut choisir la voiture privée , le train (arrêt à la gare de Yen Bai), en moto ou en bus couchette de nuit. 
 
La route est plutôt en ligne droite entre Hanoï et Yen Bai, la capitale de la province éponyme, puis à partir de cette ville, la route serpente jusqu’à destination, en passant par le col de Khau Pha, un des quatre plus grands cols de montagne du Vietnam. 
 
Note: Si vous êtes un routard, la moto est vraiment une bonne option. Ce trajet de 280 km dure environ 7-8 heures. Depuis Hanoi, vous pouvez choisir entre les 3 parcours suivants:
 
Route 1 : Passez par Son Tay, via le pont Trung ha – Tam Nong. Ensuite, longez la rivière Hong et rejoignez le pont Van Phu à Yen Bai. 
 
Route 2: Passez le Pont de Thang Long – autoroute n ° 12 – Phuc Yen – Viet Tri – Doan Hung. Ensuite, suivez l’autoroute N ° 70 pour vous rendre à Yen Bai (le moyen le plus simple et le plus rapide) 
 
Route 3:  Commencez par le Pont de Thang Long – Phuc Yen – Vinh Yen – LapThach – Son Duong – autoroute n ° 37, Tuyen Quan – Yen Bai.
 
* Comment se déplacer à Mu Cang Chai ?
 
Une fois arrivé, on peut louer des motos dans des hôtels pour aller découvrir des villages ethniques  et des rizières en terrasses avec le prix agréable (environ 3€/moto/jour) autour de la bourgade.Ou simplement par pieds ou à vélo! Jusqu'à présent, les villageois voyageaient presque partout à pied, créant un réseau de sentiers qui zigzaguent dans les vallées et dans les montagnes. 
 
Ces sentiers relient chaque hameau et offrent d'excellents itinéraires de randonnée pour les incursions longues et courtes. Que vous souhaitiez une balade en douceur le long de rivières ruisselantes ou une expérience de vélo de terre remplie d'adrénaline, Mu Cang Chai fournit la scène.
 
 
 

4. Que faire à Mu Cang Chai ?

Au pied de la chaîne de montagnes Hoang Lien Son, à 1000m d'altitude, ce district montagneux comprend la bourgade de Mu Cang Chai et 13 communes, dont 90% de la population est l’ethnie H’mong. À partir de ses atouts, il y a quelques activités recommandées suivantes:

4.1 Sur le chemin des rizières en terrasses

 

 

Les fabuleuses rizières en terrasses Mu Cang Chai est un des endroits où l'on peut trouver les rizières en terrasses les plus impressionnantes. Chaque saison apporte son propre charme. Pendant l'été, les terrasses sont gonflées de tiges de riz qui mûrissent et recouvrent les collines d'un vert éclatant. Au début de l'automne, les plants de riz sont devenus d'un jaune doré envoûtant, prêts pour la récolte. En hiver, les terrasses solitaires se remplissent d'eau, créant des rangées en cascade de piscines à débordement réfléchissantes. Une fois le printemps venu, les terrasses se transforment en fourmilières d'activité, lors que les agriculteurs plantent une nouvelle récolte.

Ses rizières en terrasses de 3 communes : La Pán Tẩn, Chế Cu Nha et Dế Xu Phình sont reconnues paysage national du Vietnam depuis 2007. En dehors de cs 3 communes, on verra ainsi des rizières en terrasses partout sur le chemin entre Nghia Lo et Mu Cang Chai et au-dessous du col de Khau Pha, dans la vallée de Tú Lệ.

4.2 Des randonnées et trekking

 

 

Mu Cang Chai est l'un des meilleurs endroits au Vietnam pour emprunter les routes. A Mu Cang Chai, on pourra trouver des paysages grandioses, sauvages et magnifiques. Comme peu de bus desservant Mu Cang Chai, la destination n'est pas encore prisée des touristes. C'est une des bonnes alternatives à Sapa si on n'aime pas être dans une foule de touristes. C'est une bonne destination pour faire des randonnées et treks d’une ou plusieurs journées. 

Les routes principales notables incluent le magnifique tronçon entre la ville de Mu Cang Chai et Tu Le via le col de Khau Pha. Hors de la route principale, un trajet jusqu'au village de Mo De offre de plus belles vues sur une route principalement pavée. La randonnée est un excellent moyen d'absorber le paysage de Mu Cang Chai à un rythme plus lent.

Vous traverserez des rizières en terrasses, de plantations de thé et de maïs, des villages Hmong, des ruisseaux et ponts suspendus, des écoles, etc. 

4.3 Découverte de la culture des H'mong

 

 

Mu Cang Chai est principalement peuplé de l'ethnie H'mong, un sous-groupe de l'une des plus grandes ethnies du Vietnam. Contrairement à de nombreux autres groupes minoritaires au Vietnam, les Hmong ne vivent pas dans des maisons surélevées sur pilotis en bois. Au lieu de cela, ils construisent leurs maisons sur une terre aplatie. Leurs maisons sont construites en bois sur les flancs de montagnes, de 800m à 1700m d'altitude. Chacun offre un aperçu d'une riche culture. Ils pratiquent la culture en terrasses depuis des siècles et les métiers d'artisanat : filage et tissage du coton, fabrication des bijoux en argent, … 

La culture textile hmong est très développée, et vous constaterez que de nombreux villageois - hommes et femmes - portent encore le costume traditionnel. Leur costume traditionnel est une de leur fierté. En voyageant à Mu Cang Chai, vous pourrez découvrir comment ils vivent et élèvent des cochons noirs, leurs traditions et coutumes, leur croyance. Par ailleurs, sur le chemin entre Hanoï et Mu Cang Chai, vous passerez par la vallée de Tú Lệ, des Thaï. C'est également une bonne occasion pour découvrir leur culture, ainsi qu'admirer leurs jolis villages, des ruisseaux et ponts suspendus et rencontrer les gens sympathiques.

4.4 Les foires aux hauts-plateaux:

 

 

C'est l'occasion pour vous de vivre la vie ethnique et d’acheter de nombreux souvenirs typiques de la montagne, des produits artisanaux ... Lors de la foire, les visiteurs peuvent s'initier à l'identité culturelle des ethnies dans une des activités communautaires les plus intéressantes des gens ici. Outre l'immersion dans l'espace majestueux, la visite de la foire de Mu Cang Chai sera une expérience mémorable à ne pas absolument manquer pendant la saison du riz mûr.

 

 

5. Que manger à Mu Cang Chai?

Lors de votre séjour à Mu Cang Chai, ne manquez pas surtout des plats typiques savoureux des Hmong et des Thaïs comme le riz gluant à 5 couleurs, le poisson grillé, le gâteau traditionnel « banh day », le poulet grillé au feuille “mac mat”, la viande de buffle grillé,...

 

 

Pour ceux qui sont des amoureux de plats épiques, nous vous proposons de goûter les sauterelles grillées et le riz gluant aux œufs de fourmis. Par ailleurs, le côm de Tu Le, qui désigne les grains de jeune riz gluant pilés, est également une des spécialités célèbres dans toute la région du Nord-Ouest.

 

 

 

Note: Il n’y a pas vraiment beaucoup de choix pour le resto à la montagne mais c’est facile à manger!

 

6. Hébergements de Mu Cang Chai

A Mu Cang Chai, on peut dormir dans quelques petits hôtels dans sa bourgade, ou chez l'habitant. Il est conseillé de réserver votre hôtel notamment si vous y allez pendant le dernier weekend avant la récolte ou pendant le festival des rizieres en terasses.

New Moon guesthouse est le meilleur choix d'hébergement dans sa bourgade. Ses chambres sont propres et coûtent à partir de 200 000 vnd, sans le petit-déjeuner. 

Offrant une vue sur la rivière, à Nam San, Mu Cang Chai Eco Lodge est un des des meilleurs hôtel de la région.

En allant visiter les rizières en terrasse de Mu Cang Chai, vous pouvez ainsi faire étape chez l’habitant: Don, par exemple. Vous dormirez dans sa belle maison en bois sur pilotis, symbole de l’ethnie Thaï en appréciant la vie quotidienne des ethnies minoritaires.

 

7. Conseils pour un bon voyage à Mu Cang Chai

 

 

Riche des paysages authentiques, des valeurs culturelles de l’ethnie Hmong en particulier, ces dernières années, Mù Cang Chai attire de plus en plus de visiteurs vietnamiens comme étrangers. Réputées comme «un chef d’œuvre forgé de la culture et de la concoction humaine des Vietnamiens », les champs à Mu Cang Chai sont des prouesses agricoles de précision, des montagnes escarpées couvertes d'escaliers vert émeraude qui semblent monter vers le ciel. Attrapez donc votre appareil photo et soyez prêt à l’une des plus belles aventures au Vietnam.

La météo dans la région montagneuse est plutôt imprévisible. S’il pleut la nuit, il fait un temps brumeux le matin après, et puis ensoleillé pendant la journée. C’est préférable de préparer des manteaux légers et des interminables à cause des pluies intermittente en forêt.

Pour faire cadeau à vos proches ou à vous-même, une large gamme de choix s’offre à vous notamment les habillements traditionnels dont la plupart sont des brocarts colorés des ethnies. C’est dans le marché montagnard à Mu Cang Chai qu’on peut dénicher bon nombre d’objets authentiques (ouverture toute la journée).

 

Voyages avec ce site

Mu Cang Chai

Mu Cang Chai insolite

Voyages authentiques au Vietnam - 5 jours - Code: AUT03
Grande traversee du Vietnam

Grande traversée du Vietnam

Voyages en famille au Vietnam - 19 jours - Code: FAM03

Nos coups de coeurs

ChezDon
Rencontres ethniques

En allant visiter les rizières en terrasse de Mu Cang Chai, faites étape chez notre hôte : Don. Vous dormirez dans sa belle maison en bois sur pilotis, symbole de l’ethnie Thaï.