Voyage Hoi An


HOI AN

Hoi An est une destination fascinante qui offre à voir un visage immuable du Vietnam. Située sur sa côte centrale, cette ville bien préservée est idéal pour découvrir la cuisine, l’histoire et le charme du pays. Ce qui était autrefois un port de commerce représente maintenant un mélange de bâtiments coloniaux français et d’architecture chinoise au bord de la rivière, avec son emblématique pont couvert japonais. En 1999, la belle cité a été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, ce qui en fait aujourd’hui une destination touristique phare.

 

Guide complet de voyage à Hoi An

 

Vous trouverez ci-dessous des informations pratiques pour vous faire connaitre de la vieille ville de Hoi An ainsi que des idées que vous pouvez personnaliser pour concevoir votre voyage là-bas.

 

1. Un peu d'histoire de Hoi An

La ville s’est développée dès le XVème siècle grâce à son port commercial très près de la côte. L’ensablement de la rivière a provoqué son déclin au XIXème siècle au profit de Danang. Ce lent assoupissement de la cité a permis la préservation des centaines de bâtisses traditionnelles et lui donne un charme incomparable.

« Hoi An est une ville du Viêt Nam, située dans la province de Quang Nam, à trente kilomètres au sud de Da Nang, sur la rivière Thu Bon. Elle compte environ 120 000 habitants. La vieille ville de Hội An a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO le 4 décembre 1999. Jadis, Hội An était appelée Faifo en français, nom d'usage officiel pendant la période coloniale. La vieille ville de Hội An demeure un exemple exceptionnellement bien préservé de port d’Extrême-Orient » - Hoi An Wikipédia Fr.

 

2. Quand partir à Hoi An ? Les meilleurs moments pour visiter Hoi An

hoi an, vietnam, vieille ville

Hoi An possède un climat tropical typique du Vietnam. Il y fait chaud toute l’année avec seulement deux saisons distinctes : une saison des pluies dans les mois d’octobre à janvier avec une haute précipitation et parfois des typhons et des inondations et une saison sèche de février à septembre où la température est généralement doux et le taux d’humidité est faible.

La période préférée à visiter Hoi An est donc de février à avril car le climat y est le plus agréable de l’année, frais avec très peu de pluie. Il est absolument recommandé de visiter cette ville le 14ème et 15ème jour de chaque mois du calendrier lunaire où se passe la fête de lanterne !  

De janvier à mai : La saison des pluies touche sa fin et les précipitations chutent nettement. La température moyenne est de 23 à 28 degrés Celsius et les journées sont fréquemment ensoleillées.

De juin à septembre : La chaleur atteint son point culminant dans les mois de juin et juillet et la température du jour s’élève jusqu’à 38°C. Le soleil brillant et le ciel bleu couvrent les plages à sable fin et à eau tranquille. Il fait principalement sec mais vers la fin d’août, les pluies viennent plus souvent.

D’octobre à janvier : C’est la plus froide période de l’année avec de fortes une baisse de température jusqu’à 19°C. Les typhons se produisent souvent pendant la saison procurant l’inondation dans la ville.

>> À lire aussi : Le top des destinations du Vietnam

3. Que faire à Hoi An ? Les sites et activités incontournables de Hoi An

En vous baladant dans ses vieilles ruelles, en découvrant son architecture ancienne et sa richesse artisanale et en immergeant sous ses lanternes de différentes couleurs, vous aurez l’impression de voyager dans une ville figée dans le temps.

3.1. Vieille ville

hoi an, vietnam, vieille ville

Même si la ville est de nos jours très fréquentée, elle garde une atmosphère unique qu’il faut à tout prix prendre le temps de savourer. Les vieilles maisons sur l’artère qui longe la rivière, les commerces de tissus brodés et de lanternes, les pagodes, le marché très animé, sont les lieux d’une promenade délicieuse. Emblême de la ville, le Pont Japonais couvert, construit à la fin du XVI ème siècle, donne au lieu son caractère intemporel. En bois laqué rouge et minutieusement sculpté, gardé de chaque côté par les statues d’un chien et d’un singe, il reliait à l’époque les quartiers chinois et japonais.

3.2. Artisanat de Hoi An

hoi an, vietnam, lanterne, nuit

La ville conserve une solide tradition de fabrication artisanale de produits de grande qualité : les broderies, la confection et les lanternes. Il est possible de visiter des ateliers de confection de nappes et vétements brodés dans de très anciennes maisons afin d’en admirer le travail artistique et minutieux. Il en est de même pour la fabrication des lanternes. Ces dernières sont la spécialité de Hoi An et apportent encore plus de magie à la beauté des lieux. Tous les mois, lors de la pleine lune, a lieu la fête des lanternes : les rues de la vieille ville et les bords de la rivière sont éclairés avec des centaines de lanternes lumineuses qui leur apportent une ambiance définitivement féérique !

3.3. Cours De Cuisine

La visite d’un pays c’est aussi la découverte de spécialités culinaires. Le centre du Vietnam foisonne de mets variés et délicieux. Assister à un cours de cuisine à Hoi An, c’est une occasion unique et réjouissante de percer les secrets de fabrication des mets typiques. Et bien sûr, la certitude de passer un moment alléchant de dégustation dans la bonne humeur !

3.4. Village de Tra Que

tra que, village, hoi an, vietnam

Ce petit village maraîcher situé très près de Hoi An a la particularité d’avoir conservé les techniques ancestrales de culture de la terre. Environ 400 cultivateurs font pousser des légumes, des plantes et des aromates sans engrais chimiques ni pesticides. Ils n’utilisent pas non plus de moyens mécaniques pour le travail de la terre ou l’arrosage des cultures parfaitement biologiques. La visite du village tôt le matin à vélo permet d’assister aux méthodes agricoles traditionnelles, comme l’arrosage particulier à deux arrosoirs portés à l’épaule ou à la récolte des algues qui serviront d’engrais naturel.

3.5. Plages de Cua Dai et An Bang

plage, cua dai, hoi an, vietnam

Ce sont les très belles façades maritimes à quelques minutes de Hoi An. Ces magnifiques étendues paradisiaques de sables clair subissent depuis quelques années l’érosion de leur littoral mais des travaux importants ont permis de les préserver. Lieu incontournable pour les loisirs et le farniente dans un cadre de rêve, la plage de An Bang a été classée parmi les 50 plus belles plages du monde.

3.6. My Son

my son, sanctuaire, hoi an, vietnam

Le site de My Son situé à une trentaine de kilomètres de Hoi An a lui aussi été classé en 1999 au patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit d’un ensemble remarquable d'environ soixante-dix temples et édifices annexes en briques rouges bâti entre les IV ème et XII ème siècles. A la fois dédiés aux empereurs Cham et lieux de culte religieux d’obédience hindouiste, les batiments que la végétation grignote comme à Angkor, offrent une superbe plongée dans l’histoire millénaire du Vietnam.

>> À lire aussi : Le sanctuaire de My Son

 

4. Que manger à Hoi An ? Les spécialités culinaires de Hoi An

Hoi An est prisée par plusieurs adeptes de la gastronomie vietnamienne pour ses spécialités locales. En voyageant à Hoi An, ne ratez pas la chance de déguster sa cuisine particulière.

4.1. Cao lau

cao lau, hoi an, cuisine

Cao lau est cuisiné normalement avec du porc, mais des versions de fruits de mer et de légumes peuvent également être trouvés. Ce plat se réfère aux nouilles et elles ne peuvent être préparées à Hoi An qu’avec l’eau de l’ancien puit Ba Le. L’ingrédient étrange de ces nouilles est la cendre et les nouilles sont dodues comme les Udon.

Adresses recommandées:

  • Thanh Cao Lầu, 26 rue Thai Phien
  • Mme Ha Cao Lầu, Stand E035, marché Hoi An
  • Vườn xưa, 33 rue Phan Chau Trinh

4.2.  Mi Quang

mi quang, hoi an, cuisine

Mi Quang tire son nom de la région, de la province de Quang Nam. Une nouille de riz large et épaisse qui parvient à être douce, glissante et moelleuse en même temps. Il est servi avec une petite quantité de bouillon très riche et est généralement garni de porc rôti, de laitue fraîche, d’herbes aromatiques et des galettes de riz croustillants. 

Adresses recommandées :

  • Ong Hai restaurant, 6A rue Truong Minh Luong
  • Chez M.Hat, en face du restaurant Nhu Y, 02 rue Tran Phu

4.3. Banh khot

banh khot, cuisine, hoi an, vietnam

Son nom vient du son “khot khot” a retenti lorsque le gâteau est frit. Les principaux ingrédients de ce gâteau sont la crème de coco, le curcuma, le sel, la ciboule et la farine de riz. Lorsque le plat est servi, n’oubliez pas de la manger avec des légumes et de la sauce de poisson.

Adresses recommandées :

  • Chez Mme Dung, au coin de la rue Tran Cao Van et de la rue Tran Hung Dao
  • Chez Mme Tuat, en face du restaurant Nhu Y – 2 rue Tran Phu

4.4. Banh vac – Gâteau rose blanche

banh vac, cuisine, hoi an, vietnam

Connu sous le nom de boulettes de rose blanche, « banh vac » est une boulette de farine de riz cuite à la vapeur avec de viande de crevette moulue au centre et ses plis délicats qui la font ressembler à une fleur.

Adresses recommandées :

  • Bông Hồng Trắng (Rose blanche), 533 Hai Ba Trung

4.5. Com ga

com ga, cuisine, hoi an, vietnam

Ce plat est si populaire que la plupart des brochures de voyage de Hoi An en parlent. Le riz est cuit dans un bouillon de poulet savoureux et servi avec du poulet déchiqueté (qui a été bouilli entier), des herbes, de fines tranches d’oignon et un bol de bouillon. Ajoutez du citron vert et du piment à votre goût et préparez-vous à un copieux repas réconfortant.

Adresses recommandées :

  • Mme Buoi, 22 rue Phan Chau Trinh
  • Mme Nga, 8 rue Phan Chau Trinh
  • Mme Minh, en face de l’entrée du stade Hoi An

4.6.  Banh mi

banh mi, cuisine, hoi an, vietnam

Une fusion de cuisine française et de vietnamienne, cette baguette remplie d’une sélection de mayonnaise, pâté, charcuterie, porc barbecue, coriandre, herbes, légumes marinés, sauce au piment est un aliment de base dans tout le Vietnam. 

Adresses recommandées :

  • Banh Mi Phuong, 2B rue Phan Chau Trinh
  • Mme Khanh, 115 rue Tran Cao Van

>> À lire aussi : Le meilleur sandwich du monde, le banh mi

 

5. Transport à Hoi An

hoi an, vietnam, vieille ville, barque

5.1. Comment aller à Hoi An ?

Par avion : L’aéroport le plus proche de Hoi An est l’aéroport international de Da Nang (DAD). Il y a des vols quotidiens qui durent une heure au départ de Hanoi et de Ho Chi Minh ville. Le centre de Hoi An est à environ 45 minutes en voiture de l'aéroport. Les taxis sont nombreux et un trajet en taxi devrait coûter 13-16 euros.Quelques compagnies proposent une navette climatisée entre Hoi An, la gare et l’aéroport de Da Nang. Ces navettes partent toutes les heures, de 4h00 à 22h00, le trajet dure 1 heure et coûte 110.000 VND par personne. Cela doit être réservé à l’avance, une agence de voyage ou un hôtel peut le réserver pour vous.

En train : La gare la plus proche est à Da Nang. À la gare, vous n’aurez aucune difficulté à trouver un moyen qui vous emmène à Hoi An. Au contraire, vous devrez probablement éviter les conducteurs volontaires. Attendez-vous à payer environ 8 euros. Un arrêt aux montagnes de marbre en chemin vous coûtera 2 euros de plus.

En bus : La plupart des bus de longue distance se dirigent vers le centre de Da Nang. De là, vous pouvez prendre le bus local ou un taxi pour vous rendre à Hoi An. Le bus jaune local à destination de Da Nang coûte 20.000 VND par personne et 30.000 VND avec les bagages. Les bus circulent de 5h30 à 17h30 toutes les demi-heures et durent environ 45 minutes. Les compagnies des open-bus ou les bus de luxe directs à destination de Hoi An sont généralement la meilleure option, car cela vous évite une étape supplémentaire du voyage. 

En voiture privée : La plupart des hôtels peuvent organiser une voiture privée et un chauffeur pour leurs clients. Les prix varient de 250.000 VND pour un aller simple à Da Nang et vont jusqu’à 600.000 VND pour une journée, ce qui est une bonne option si vous voulez faire tous les sites touristiques aux alentours de Da Nang comme les montagnes de Marbre. La plupart des chauffeurs ne parlent pas ni français ni l’anglais. Par conséquent, si vous avez besoin de ce service, vous devrez probablement faire appel à un guide local.

5.2. Comment se déplacer à Hoi An

Tous les jours de 08h00 à 11h00 et de 15h00 à 21h30, la vieille ville est fermée aux véhicules motorisés et ouverte uniquement aux piétons et aux cyclistes. Vélo est une bonne option pour se rendre sur les plages. La plupart des hôtels fournissent gratuitement des vélos aux clients ou facturent un montant minimal. Ne mettez pas d’objets de valeur dans le panier avant s’ils ne sont pas solidement fixés.

Les cyclos sont une façon amusante de visiter la vieille ville. Vous les trouverez dans la rue près du pont qui mène à An Hoi. Attendez-vous à payer environ 100.000 VND pour une visite d’une heure.

Si vous êtes un motocycliste, les balades à travers la campagne et la plage de Lang Co sont pour vous. Faites attention au permis de conduire international requis, la porte de casque et de nombreux points de contrôle de la police, notamment sur la route vers Da Nang.

Les bateaux à moteur emmènent les touristes dans leurs excursions d’une journée à l’île Cham, tandis que les voyageurs indépendants peuvent prendre le bateau public en bois une fois par jour (en fonction de la saison) au départ du port de Cua Dai.

 

6. Où dormir à Hoi An ? Hébergements de Hoi An

hoi an, vietnam, maison, porte bleu

Si vous préférez passer la plupart de votre temps dans la vieille ville, Tan An et Cam Nam seront les meilleures options pour séjourner. Bien qu’ils soient assez proche de la ville, il vous faudra prendre le vélo pour vous y rendre. Les vélos sont disponibles dans plusieurs hôtels et maisons d’hôte.

Si vous souhaitez profiter de la mer, il existe un certain nombre d’hôtels à choix sur la plage de An Bang à différents niveaux de prix et de qualité. Là, vous aurez besoin d’une navette ou d’un taxi pour aller à la vieille ville.

Si vous voulez jouir d’un peu de tous les deux, Cam Chau se situe à environ 10 minutes en vélo de la vieille ville, à 15 minutes de la plage de Cua Dai et à 20-30 minutes de la plage d’An Bang. Un séjour à Cam Chau vous donne un sentiment plus local, avec un marché nocturne, des rizières verdures et une ambiance rurale tranquille.

 

Êtes-vous séduit par la beauté antique et poétique de Hoi An ? Songez-vous à y venir un jour pour pouvoir vous immerger dans l'ambiance tranquille et féerique cette vieille ville du Vietnam ? Consutez dès maintenant nos idées de voyage ci-dessous ! 

 

Voyages avec ce site

Vietnam Panorama

Panorama du Vietnam

Voyages classiques au Vietnam - 10 jours - Code: DEC01
Sur la route mandarine

Sur la Route Mandarine

Voyages classiques au Vietnam - 14 jours - Code: DEC02
Le Dragon Légendaire

Exploration profonde du Vietnam

Voyages classiques au Vietnam - 20 jours - Code: DEC03

Nos coups de coeurs

Hoi An Precious Heritage Gellery
Culture

Le Vietnam possède tellement d’ethnies qu’il est impossible d’avoir un aperçu global durant un voyage. Pourquoi ne pas faire une escale culturelle durant votre exploration de la charmante Hoi An ?

Maison de thé traditionnelle à Hoi An
Gastronomie

Une maison de thé au cœur du vieux quartier de Hoi An. Une maison de thé silencieuse servant de délicieux thés, cafés, jus de fruits et biscuits maison. 

Vélo

Le meilleur moyen pour découvrir la campagne de Hoi An est à vélo : prenez votre temps et flâner à votre vitesse dans ces paysages et villages hors du temps..

Almanity Hoi An
Bien être & Relaxation

Dans un monde de consommation touristique et d'agitation, Almanity est une oasis pour l'âme et une retraite rajeunissante pour le voyageur fatigué.