Cao Bang

Le site de Cao Bang, zone stratégique à la frontière chinoise, restera dans l’histoire comme la première défaite d’envergure du Corps expéditionnaire français contre le Viet-Minh à l’automne 1950 lors de la guerre d’Indochine. Aujourd’hui la région encore épargnée par le tourisme de masse offre de grandioses paysages d’altitude constitués de montagnes, de lacs et de plaines.

Cao Bang est la région de nombreux groupes ethniques tels que les Tay (environ 42%), les Nung (35%), les Dao, les H'Mong et les Kinh. Vivant ensemble mais chaque groupe possède sa  propre culture et ses coutumes. Vous pouvez visiter leurs villages pour découvrir leurs identités culturelles et la différence entre les tribus. Les gens sont gentils et ouverts mais on doit également faire attention à certains tabous, tels que ne pas entrer dans la maison ayant une petite branche avec des feuilles vertes devant  (un signe d'éviter les étrangers) ou ne pas toucher aux objets de culte. Pour exprimer l’hospitalité, ils proposent souvent aux invités de boire de l’alcool. Bien que vous n’aimez pas cette boisson, prenez juste quelques petites gorgées pour rendre heureux les hôtes.

Cao Bang
Voyage à Cao Bang,Asiatica Travel

Pour préparer votre voyage

Quand visiter ?

D'août à septembre : La saison des pluies rends la cascade Ban Gioc, l’endroit le plus célèbre de Cao Bang, plus  majestueux. Des puissantes lignes de l’eau bouillonnantes et portent une couleur rouge alluvionnaire, tombent d’une hauteur de 30 mètres.

De novembre à décembre : Des fleurs de sarrasin et des fleurs de tournesol sauvage illuminent  le ciel de Cao Bang.

Spécialités culinaires

La cuisine de Cao Bang représente des saveurs audacieuses des montagnes et des forêts. Certains plats sont nommés curieusement tels que la tarte aux œufs de fourmis,  la soupe aux abeilles , les pousses de bambou sauvage, la mousse sur pierre.

Pour découvrir l'histoire de Cao Bang

Certains sites de Cao Bang sont liés à la naissance du Parti communiste et à la vie de l'ancien président Ho Chi Minh. Vous pouvez essayer de comprendre l'histoire de ce régime, ce qui marque une partie importante de l'histoire vietnamienne, avec un livre de poche ou votre Kindle.

Livres à recommandés:
Histoire du communisme (Collection Que sais je)  - Romain Ducoulombier
Livre communisme vietnamien 1919 – 1991 (Format Kindle) – Céline Marangé

Bon à savoir

La cascade Ban Gioc à Cao Bang est la quatrième plus grande cascade du monde parmi les cascades situant à la frontière et  aussi est la plus grande cascade naturelle d'Asie du Sud-Est. Sa partie principale est divisée en deux, en copropriété par deux pays Vietnam et Chine.

Besoin de conseil
d’un expert ?

  • NGUYEN Thi Thanh
  • +84 24 6266 2816
  • info.fr@asiatica.com
  • Thanh travaille pour Asiatica Travel depis 2008. Pour elle, la satisfaction du client, c’est son plaisir. Elle aime bien la culture, la nature et la découverte.

A ne pas rater à Cao Bang

A 20 kilomètres de la ville, se trouve un paysage prompt à ravir le regard ! La saison des pluie permet la formation d’une trentaine de plans d’eau desquels émergent des centaines de pitons rocheux couverts de végétation. L’ensemble évoque une Baie d’Halong perdue au milieu des montagnes.
Suivant la frontière entre le VIetnam et la Chine, la rivière Quay Son forme une spectaculaire chute d’eau de 300 mètres de large. Cette situation en fait la 4ème cascade à cheval sur deux pays, mais aussi la cascade la plus large du Vietnam. Elle est constituée de plusieurs terrasses où s’étagent les chutes sur plus de 90 mètres. Il est recommandé de faire cette magnifique excursion lors de la saison des pluies entre les mois de mai et septembre.
A 3 Kilomètres de la formidable cascade de Ban Gioc, se trouve un autre trésor caché, une grotte longue de 2000 mètres découverte en 1921. Comme partout au Vietnam, la Nature inspire les légendes, et la poésie s’empare de la toponymie. La grotte est surnommée « Grotte des Tigres » dans le dialecte Tay, ou encore « Grotte des vents ». Il est possible d’explorer la belle cavité sur un kilomètres de long, pour admirer les remarquables stalactites et stalagmites qui prennent la forme d’animaux fantasmatiques, d’arbres, de personnages rêvés…
Au coeur de la montagne, à une cinquantaine de kilomètres de Cao Bang, se trouve le petit village de Pac Bo. C’est un lieu qui est devenu historique quand Ho Chi Minh se réfugia dans la grotte Coc Bo en 1941 pour une période de 4 ans. Revenant d’un périple de trente ans dans le monde, le futur président créa ici la Ligue d’Indépendance du Vietnam, forma les cadres de son mouvement et organisa de nombreuses réunions secrètes. La portée politique du lieu a même inspiré le nom de sites environnants très agréables à visiter : Montagne Cac-Mac (Karl Marx), source Le Nin (Lénine), caverne Bo dan ou la source Khoi Nam.