Buon Ma Thuot

C’est la plus grande ville des Hauts Plateaux au centre du Vietnam et la capitale de la province de Dak Lak. Elle était à l’origine peuplée principalement par les ethnies Edê, M’nong ou Banar avant que les Viet ne deviennent majoritaires.
Au coeur d’une nature que le climat tempéré rend généreuse et variée, Buon Ma Thuot est la capitale du café. On y trouve également à profusion du poivre, des noix de cajou et de l’hévéa.
La région environnante, réputée pour sa beauté et son climat fort agréable, permet de belles excursions dans des parcs régionaux regorgeant de vallées, rivières, collines et cascades.

Buon Ma Thuot
Buon Ma Thuot

Comment aller à Buon Ma Thuot ?

Voici 2 façons pour aller à Buon Ma Thuot :
 
–    Voie aérienne : soit de Sai Gon, soit de Hanoi, soit de Da Nang
  • Vol de Vietnam Airlines de Sai Gon : 3 vols par jour, 1h de vol.
  • Vol de Vietnam Airlines de Hanoi : 1 vol par jour, 1h40mn de vol.
  • Vol de Vietnam Airlines de Danang : 1 vol par jour, 1h15mn de vol.
Hors du Vietnam Airlines, vous pouvez choisir la compagnie VietJet Air avec prix beaucoup moins cher. Mais celui ci est souvent retardé sans préavis donc je ne vous le recommande pas sauf que votre budget soit limite.
L’aéroport de Buon Ma Thuot est à 15km du centre. 
 
–    Voie routière :
  • Environ 7-8 heures de voiture de Sai Gon à Buon Ma Thuot. 
  • Possibilité de prendre un bus regroupé à la station de l’Est à Sai Gon dont le dernier part à 22h.
  • Pour ceux qui aiment l’aventure, la moto est une bonne solution et leur prend environ 12h de route. Trajet intéressant mais un peu fatigué.

Spécialités culinaires

Ci-dessous 4 plats à ne pas rater à Buon Ma Thuot :

  • Vermicelles Rouges (Bún Đỏ en vietnamien) : C’est un combiné du crabe, de la viande du porc, des crevettes hachées et des oeufs de la caille. Des fils de vermicelle sont bien gros et rouges. Le bouillon est mitonné des os du boeuf.
  • Raviolis au porc grillé : Faits de la farine de riz, ils se ressemblent aux raviolis au porc au Nord du Vietnam. Servis avec porc grillé, concombre, mangue hachée, saumure du poisson.
  • Boeuf au tamarin : le boeuf est haché en petits morceaux bien fins et ébouillanté dans la sauce du tamarin. Il se sert avec des légumes frais, des vermicelles ou du pain.
  • Fondue à l’hémibragus : l’hémibragus (cá lăng en vietnamien) est pêché dans le fleuve Serepok. Il est le poisson le plus délicieux de Buon Ma Thuot.

Bon à savoir

Buon Ma Thuot est considéré comme le pays du café au Vietnam. Le plus grand terrain du café est le village du café Trung Nguyen sur une surface de 20.000m2 à No 222 rue Le Thanh Tong.

Besoin de conseil
d’un expert ?

  • NGUYEN Thi Thanh
  • +84 24 6266 2816 (ext 143)
  • info.fr@asiatica.com
  • Thanh travaille pour Asiatica Travel depis 2008. Elle aime bien la culture, la nature et la découverte. Pour elle, la satisfaction du client, c’est son plaisir. Grâce à ses expériences du tourisme, elle vous aidera à organiser votre voyage qui répond parfaitement à vos recherches.

A ne pas rater à Buon Ma Thuot

Cette cascade d’une largeur de 100 mètres est impressionnante à la saison des pluies. Son étendue et son débit lui ont inspiré son nom poétique de « cascade des brumes ». Il faut franchir un petit pont de bois au niveau du bassin pour en admirer la force majestueuse. 

Ce lac est le deuxième plus grand lac d’eau douce du Vietnam (classé après le lac Ba Be), infiniment paisible et magique. Il est à seulement 50km de la ville Buon Ma Thuot.

Un peu plus loin de la cascade Dray Sap, la cascade Dray Nur est selon la légende le pendant féminin de Dray Sap. Derrière son rideau liquide, se cache un passage qui mène à une grotte magnifique. 

La randonnée est un moyen idéal pour s’imprégner de l’atmosphère authentique de cette région. Elle permet de traverser plusieurs villages des ethnies Edê ou M’nong qui ont toujours été spécialisées dans la chasse et le dressage des éléphants. Au bord du fleuve Serepok, le village de Ban Don abrite la tombe du plus célèbre des chasseurs : « le Roi des Eléphants ».
Prendre le rythme animal pour déambuler lentement mais sûrement dans une forêt épaisse ou pour traverser une rivière de manière inédite ! Sur les bords du Lac Lak, parmi les peuples chasseurs à l’accueil souriant, l’excursion devient une véritable expérience primitive, originale et dépaysante !

Les « Cong Chieng » sont des pièces majeures de l’héritage culturel des ethnies de la région. Il s’agit de larges gongs qui servent à la fois à communiquer avec les esprits et à rythnmer les danses traditionnelles. C’est un spectacle envoûtant, percutant et dépaysant offert par les villageois Hmong, et qui rythme en beauté une journée de visite ethnique.