Mrauk U

Ce fut la dernière capitale du royaume d’Arakan (1430-1785). Elle comptait parmi les grandes cités du Sud Est Asiatique avec Ayutthaya, capitale du Siam. Elle fut aussi une base commerciale importante entre l’orient et l’occident. Ce qui a aussi contribué à son enrichissement religieux et la construction de temples incroyables. Une fois les marchands partis vers d’autres contrées, le climat - aride et sec en été et des pluies diluviennes durant la mousson - à fait disparaitre les trésors du royaume.

Des trésors d’architectures
Là est le réel intérêt de se rendre à Mrauk U. Tout trésor ce mérite : braver la distance et la météo est récompensé par la présence de monuments digne des décors de films les plus grandioses. Uniques au monde. Comme fers de lance : le temple Dukkanthein qui ressemble à une forteresse. L’aspect extérieur sert à préserver des vestiges et statues à l’intérieur qui sont remarquables. Paya Shittaung, le second point d’intérêt est même plus impressionnant dedans que dehors. Peintures, sculptures, statues… le lieu est empreint d’une énergie positive qui satisfera vraiment tout voyageurs ayant bravé le déplacement.

Mrauk U

Pour bien préparer votre voyage

Un peu d’histoire

Ancienne capitale d'une dynastie restée au pouvoir plus de 350 ans, Mrauk U se trouve à 72km de la côte du golfe du Bengale, sur les rives de l’Aungdat. Elle vit son apogée au XVIème siècle, accumulant les richesses et profitant largement du commerce maritime adjacent. Ce site est à ne pas manquer !
Cette région longtemps connue sous le nom d'Arakan, a connu une forte influence des états voisins du Bangladesh et de l'Inde orientale. Aux XVIe et XVIIe siècles, la richesse acquise grâce au commerce international permit à cette ville de se libérer de la tutelle birmane. Mais rien n’y fit et le royaume fut repris par les Birmans en 1784.
Aujourd’hui, cette ville vit au rythme des bateaux qui viennent de Sittwe et de son marché. Les 20.000 habitants vivent dans des maisons en bois plutôt vétustes. Pourtant, les richesses du passé demeurent et c’est tout le trésor de Mrauk U !

Eté d’enfer et mousson d’été

La meilleure saison pour s’y rendre s’étale entre mi-octobre et le mois de mars. Le reste du temps, la lourde mousson qui s’abat sur la région rend le séjour fortement humide et pas forcément très agréable. Il faut ajouter à cela que les routes sont pour la plupart en terre… Les mois de juillet et août sont à éviter absolument.
Et quand il ne pleut pas, les températures y sont extrêmes…

Les femmes araignées des villages Chin

Tout voyageur se rendant à Mrauk U et s’étant renseigner par avance connait l’existance de ces femmes. Même si souvent narré dans les guides de voyage comme une expérience authentique, le chemin pour s’y rendre est long, voire très long… Il faut en général se rendre à Sittwe par avion, puis prendre le bateau, puis le bus.
De plus, ces villages où sont les femmes tatouées sont difficiles à trouver suivant les villages.
Enfin, la loi du tourisme-pauvreté obligeant, cela a développé un aspect commercial où le voyageur se verra proposer des souvenirs ou objets tout le long de la visite de ces villages.
Après inspection sur le terrain, nous encourageons davantage nos voyageurs à explorer les temples et sites à couper le souffle du royaume de Mrauk U, plutôt que de s’arrêter dans ces villages. Information importante pour nous car le voyageur est souvent à court de temps durant son périple. Si vous le souhaitez nous pouvons évidement visiter l’un de ces villages.

Circulation

Il est interdit aux étrangers d’y louer des deux-roues. Les meilleurs moyens de transport sont donc le taxi, la voiture, la moto-taxi, le bus…
 

Bon à savoir

Les rois successifs étaient arakanais bouddhistes Il reste aujourd’hui, quelques 90 temples et stupas qui coiffent les collines. Spectacle magnifique d’un lever de soleil sur la cité des collines.

Besoin de conseil
d’un expert ?

  • NGUYEN Thi Thanh
  • +84 24 6266 2816 (ext 143)
  • info.fr@asiatica.com
  • Thanh travaille pour Asiatica Travel depis 2008. Elle aime bien la culture, la nature et la découverte. Pour elle, la satisfaction du client, c’est son plaisir. Grâce à ses expériences du tourisme, elle vous aidera à organiser votre voyage qui répond parfaitement à vos recherches.

A ne pas rater à Mrauk U

Des dizaines de temples, stûpas, morceaux de rempart s'adossent à des escarpements, sur un terrain accidenté et verdoyant. Le Palais Royal (l’ancienne Cité d’or imprenable) qui, autrefois dominait la ville, n’est désormais plus que ruines.

Ce temple est le mieux conservé de Mrauk U et apparaît comme une forteresse. Le point architectural le plus intéressant est son épi de faîte, le Sikhara.

Construite en 1571 par le roi Minphalaung, elle ressemble vraiment à un fort Vauban surmonté d’un dôme en forme de cloche. Remarquez que les femmes qui ornent les mur portent toutes des coiffures différentes (64… tout un art !).

La meilleure façon et la plus authentique pour visiter le site est de faire une visite guidée à bord d’une calèche tirée pour un cheval…

Tous les matins, le marché de Mrauk U anime la place. C’est l’effervescence et les couleurs donnent un joli cadre pour la photo.

Les villages Chin autour de Mrauk U abritent une minorité unique au monde : celle des femmes araignées. Dans les contrées éloignées de cette région, les habitantes de cette ethnie se tatouent le visage suivant les rites ancestraux.  "

Voyages avec ce site

Randonnée au Myanmar

Mrauk U, joyaux historiques & cultures ethniques

circuit-myanmar : 5 jours | Code: MA10
Arrivée : Yangon - Départ : Yangon