Kengtung (Kyaingtong)

La région de Kengtung porte également le nom de Triangle d’or… l’ancienne plateforme à cheval entre la Birmanie, le Laos et la Thaïlande où l’opium était cultivé  et échangé avec de l’or... La fleur de pavot pousse toujours dans la région. Cependant, il n'est que peu à voir à ce propos et ce n’est d’ailleurs pas possible puisque certaines zones sont fermées aux étrangers.
Par contre, les montagnes de la région sont un spectacle naturel splendide pour leur cadre naturel et le relief hors du commun. Il est possible de faire des randonnées pédestres sur des sentiers balisés. Vous pourrez ainsi visiter des villages ethniques reculés et découvrir leurs modes de vie. Ainsi, vous pourrez rencontrer des Palaung argentés, en raison des ceintures argentées qu’ils portent, des femmes
Lahu Shi portant de grands colliers en fibres végétales, voir les maisons des Enn : de grandes maisons sur pilotis perchées à flanc de montagne. Les Enn, hommes et femmes, se laquent les dents depuis leurs 13 ans avec un mélange de bétel. Enfin, les Ahka : leurs femmes portent des coiffes en argent très lourdes qu'elles n'enlèvent que pour se laver et même pas pour dormir !
Mais les conditions climatiques étant parfois très dures, il est important de se renseigner avant afin d’éviter tout incident. Toutefois, le pays vivant des tensions politiques, il est important de se renseigner auprès de son agence de voyage avant de partir.

A ne pas rater

Ici les temples sont appelés Wat, comme en Thaïlande. Vous pourrez découvrir le Wat Inn, le Wat Zom Kham et le Wat Pha Jao Lung.

Ce marché attire les tribus montagnardes du district pour vendre, acheter et troquer de tout : artisanats, quincailleries, outils, épices et produits frais.

Certaines demeures coloniales sont encore visibles, bien que défraîchies, elles donnent un imparable charme d’un autre temps à cette ville…

Spectacle de scènes de vie quasi bibliques sur ce marché réputé de la région. Le buffle d’eau est un animal fort et travailleur, idéal pour assister l’homme dans les travaux des champs.

Les randonnées permettent de traverser des paysages grandioses de montagnes, rizières en terrasse, forêts denses et de faire plusieurs arrêts dans différents villages ethniques qui semblent ne rien avoir changé à leurs coutumes et traditions depuis des siècles.