Kalaw

Situé dans l’Etat Shan, à plus de 1300m d’altitude, le village de Kalaw est entouré de paysages bucoliques et souvent à couper le souffle. Il se trouve à 70 km à l'ouest de Taungyi, à peu près à mi-chemin sur la route Thazi-Taungyi. À l'époque britannique, c'était une station de montagne populaire et l’endroit y est toujours paisible et tranquille. A 1320m d'altitude, c'est aussi un endroit agréable et frais pour faire des randonnées au milieu des pins noueux, des bambous et des montagnes accidentées.
Cette petite ville offre des températures fraîches et le point de départ idéal pour les treks. La population est un mélange de Shan, des musulmans indiens, de bamars et de népalais.

Charmante petite bourgade

Le marché de Kalaw permet aux différentes tribus de la région de se rencontrer. Quelques maisons coloniales donnent un charme particulier où l’on se croirait en Europe. Mais la particularité de ce village est qu’il est une enclave indienne. Ce sont des descendants des Sikhs du Penjab ou Gurkhas du Nepal contrôlés par les britanniques au moment de la guerre avec le Japon. Un temple Sikh se trouve dans le village. Point de départ pour faire des marches aux alentours de Kalaw: chez les Palaung et les Danu.

Kalaw Myanmar
Voyage a Kalaw, Voyage au Myanmar, Asiatica Travel

Pourquoi y faire de la randonnée ?

Les possibilités pour la randonnée (de une à plusieurs journées) sont donc la principale raison de cette escale montagnarde.

On traverse au cours de ce voyage dans le temps, quelques villages perdus au milieu des montagnes birmanes ainsi que des monastères, l’occasion de rencontrer des locaux dans leur vie de tous les jours. De nombreuses tribus montagnardes sont dispersées dans les montagnes environnantes. Les villageois sont pour la plupart des agriculteurs. Cette facilité de rencontrer des minorités accueillantes et chaleureuses sont une expérience unique. Contrairement aux pays voisins - où le tourisme y est plus développer, les minorités se sont adaptées aux lois mercantiles du tourisme de masse – ici, un simple sourire, un mot ou partager un thé, seront l’essence même des rencontres du voyageur.

Les paysages traversés sont d’ailleurs ponctués de plantations de thé, d’orangers, de clémentines, et d’une variété innombrable de fruits et légumes.

Le voyageur aura parfois l’impression d’être parfois en Méditerranée à cause des champs d’orangers ou dans le Massif Central avec ses plaines vallonnées et cultivées, avec une touche asiatique sacrée : des banyans (arbres sacrés bouddhiques) tout au long du chemin.

Bon à savoir

Le meilleur moyen de se rendre au lac Inle est en passant par Kalaw. Et plus précisément en faisant un trek (niveau plutôt facile, de un à trois jours) pour profiter de paysages superbes à travers la campagne birmane : banyans (arbres sacrés) tout au long du parcours, nombreux villages des minorités ethniques Pa O et Danu, forêts, rizières, champs agricoles…

Besoin de conseil
d’un expert ?

  • NGUYEN Thi Thanh
  • +84 24 6266 2816 (ext 143)
  • info.fr@asiatica.com
  • Thanh travaille pour Asiatica Travel depis 2008. Elle aime bien la culture, la nature et la découverte. Pour elle, la satisfaction du client, c’est son plaisir. Grâce à ses expériences du tourisme, elle vous aidera à organiser votre voyage qui répond parfaitement à vos recherches.

A ne pas rater à Kalaw

La population de la région Shan est extrêmement variée : birmans, népalais, indiens, minorités etniques shans, Pa-O, Palaung... Pour une immersion en profondeur, dormir chez l'habitant (sans aménagement touristique) est la plus authentique expérience possible.

La ville a peu d'intérêt mais une étape nécessaire pour découvrir de superbes paysages à travers de nombreux sentiers. Ces routes pittoresques mèneront le voyageur à la rencontre de minorités montagnardes, de villages perdus, d'agriculteurs, de banyans, des champs colorés...

Ici pas de souvenirs pour les touristes (ou très peu) mais un vrai marché local, là où se rendent les locaux pour la vie de tout les jours. Petit résumé de ce que peut représenter les besoins de la vie courante et manger comme un local.

Quel voyageur n'a jamais rêvé de faire des rencontres à bord d'une ligne ferrovière, tout en admirant des paysages magnifiques ? Moyen authentique pour se rendre au lac Inle et voyager à travers le temps et depuis les collines du pays Shan.