Inwa & Amarapura

Située à 26 kilomètres au sud de Mandalay, Inwa, anciennement nommée Ava, fut plusieurs fois la capitale royale entre le 14e et le 18e siècle. Puis suite à un tremblement de terre en 1838, la capitale fut déplacée à Amarapura.
Dotée de bâtiments religieux imitant ceux de Bagan, si ce n'est par la taille et la richesse, elle voit l'âge d'or de la culture birmane, avant d'être conquise par les Shans en 1527.

Du Royaume d’Inwa au Royaume d’Amarapura…

Amarapura est une ancienne capitale du Myanmar. Elle se trouve sur la rive gauche de l'Irrawaddy, à 25 km d'Ava et 11 km au sud de Mandalay. Elle est souvent appelée Taungmyo (Ville du Sud) par rapport à celle-ci, dont elle est aujourd'hui presque une banlieue.
Bâtie en 1783, Amarapura fut la capitale du troisième empire birman jusqu'en 1823, puis de 1841 à 1860.
Le roi Mindon (1853-1878) décida à son tour d'abandonner Amarapura : il fit construire une nouvelle capitale, Mandalay, à partir de 1857. Il y transféra sa cour en 1860. Les bâtiments du palais furent démontés et transportés sur place à dos d'éléphant. Plus tard, les murailles de la ville furent abattues pour leurs matériaux, récupérés pour construire des routes et des voies de chemin de fer2. Une partie des douves sont encore reconnaissables près du Bagaya Kyaung.
Aujourd'hui la ville est connue pour ses tissus traditionnels (soie et coton) et le travail du bronze.

Voyage à Inwa et Amarapura avec Asiatica Travel

Pour préparer votre voyage

Comment y accéder et quoi voir à Inwa ?

C’est un endroit préservé car il n’est pas très facile d’accès. Pour s’y rendre, nous y emmenons nos voyageurs par bateau. La visite commencera donc en traversant le fameux fleuve Irrawaddy en ferry local pour découvrir la campagne birmane. La visite d’Inwa se fait en carriole à cheval, ce qui en fait une visite très authentique.
Les voyageurs découvriront ensuite le sublime monastère Bagaya, construit exclusivement en teck et patiné de brai de pétrole, célèbre pour ses sculptures sur bois. Puis direction latour Nan Myint, « la tour penchée », haute de 27 mètres, qui fut fortement touchée par le tremblement de terre et en garda cet air penché. Cap enfin vers le monastère Maha Aung Mye Bonzan, construit en 1822 en brique. Il s’agit d’un des rares édifices ayant subsisté de l’époque d’Ava. Certains édifices ont été démontés, leur piliers en teck servant à la construction du pont U Bein d’Amarapura.

Les immanquables d’Amarapura

Il y a deux lieux immanquables que tout voyageur se doit de visiter :

  • Le monastère de Bagaya : ce magnifique monastère construit 100% en bois de teck fut construit durant le règne du roi Hsinbyushin au XVIIIè siècle à cet emplacement. Le monastère entier fut déplacé ici. En effet, créé réellement en 1593 à 18km de Mandalay, il fut brulé lors du grand incendie de 1821. Pure merveille architecturale qui relève du génie humain, tant pour sa beauté, que pour sa structure elle-même.
  • Le pont U Bein  : monument le plus célèbre d'Amarapura, ce pont a été construit par le maire U Bein avec des colonnes de teck abandonnées lors du transfert de la capitale à Mandalay. Il traverse le lac Taungthaman sur 1,2 km pour aboutir près du Kyautawgyi Paya, ce qui en fait le plus long pont de teck au monde.

Bon à savoir

Stûpas ou Temple ? Un stûpa (ou pagoda) est un monument reliquaire (souvent des reliques d'un bouddha) où l'on ne peut pas rentrer. Un temple appartient à tous les religieux y résidant (et non à une personne), aussi, il est possible d'y rentrer.

Besoin de conseil
d’un expert ?

  • NGUYEN Thi Thanh
  • +84 24 6266 2816
  • info.fr@asiatica.com
  • Thanh travaille pour Asiatica Travel depis 2008. Pour elle, la satisfaction du client, c’est son plaisir. "J’aime bien la culture, la nature et la découverte.  Ces passions m’ont poussé à travailler dans une agence de voyage", explique-t-elle.

A ne pas rater à Inwa & Amarapura

Joyeux architecturale à visiter absolument ! Construit uniquement en bois de teck. Soutenu par 200 piliers, chaque tronc à au moins 150 ans. Ils ont résisté aux inondations, tremblements de terre, les moussons...

Le pont est constitué de 1.060 piliers et traverse le lac Taungthaman sur 1,2 kilomètres, ce qui en en fait le pont en teck le plus long du monde. Davantage que le pont lui-même, c'est la vue au coucher du soleil qui est splendide.

Le monastère Maha Aungmye Bonzan fut construit en 1822 et il a été fait en briques recouvertes de stuc. C'est un des rares édifices subsistant de l'époque d'Ava. Vous pourrez visiter la crypte, et pour gagner un-peu de fraîcheur !

Le meilleur moyen de découvrir Ava ! Comme les locaux, cela permet de profiter des paysages. Idéal en famille, le parcours est varié : rizières, marché local, fruits frais, petit village...