Voyage Luang Prabang


La Fiancée Royale du Mékong ! « C’est un trou de verdure où chante une rivière »
Bienvenue dans l’ancienne capitale royale du Laos, créée à l’époque du royaume de Lang Xan ! Nichée au creux du fleuve Mékong, enveloppée de verdure, cette ville charmante et encore modeste (60 000 habitants) est l’étape incontournable dans le nord du pays. 
L’histoire longue et mouvementée de la ville lui a légué de nombreux monuments et temples, ce qui lui vaut aujourd’hui d’être classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Cette importance historique et sa place de choix dans les lieux à découvrir en Asie, n’ont pourtant pas altéré sa douceur de vivre et son charme indéniable.
Un séjour à Luang Prabang vous permettra de mêler harmonieusement une déambulation apaisante et la découverte de lieux remarquables tels que le Wat Visoun (plus ancien temple de Luang Prabang), le célèbre et controversé Wat Aham, ou le magnifique Wat Xieng Thong. Sans oublier également de gravir les 328 marches du Mont Phousi pour embrasser toute la vallée du regard et de flâner au hasard des allées multicolores du marché ethnique.
 
 
LuangPrabang,AsiaticaTravel

Informations pratiques : Luang Prabang

1. À propos de Luang Prabang

C’ est est une ville du Nord du Laos, actuelle capitale de la province de Luang Prabang. Elle fut la capitale royale du Lan Xang (royaume du million d'éléphants) du XIVe siècle à 1946. La capitale effective fut Vientiane à partir de 1563, puis, après la séparation du royaume de Luang Prabang et du royaume de Vientiane en 1707, le titre de capitale du Lan Xang fut disputé entre les deux villes.
C'est un port fluvial situé sur le Mékong, 210 kilomètres en amont de Vientiane. Enchâssée dans un environnement montagneux, le climat y est plus frais et la difficulté d'accès lui a permis de garder son aspect originel et typique. Peu peuplée, environ 53 792 habitants, elle s'est ouverte au tourisme depuis les années 1990 et est inscrite à l'inventaire des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1995.
 
 
Luang Prabang
 
 
Luang Prabang est connu pour ses nombreux temples bouddhistes et monastères. Chaque matin, des centaines de moines provenant des différents monastères marchent à travers les rues pour récolter l'aumône des habitants et parfois des touristes. L'un des principaux sites de la ville est une grande colline dominée au sommet par le temple Wat Chom Si.
 

2. Quand partir à Luang Prabang

La meilleure période pour se rendre au Laos s'étend de novembre à mars, car d'avril à octobre, c'est la mousson d'été : pluie et touffeur au programme. On est alors en saison sèche et les températures ne sont pas trop élevées pour une hygrométrie raisonnable.
 

3. Que visiter à Luang Prabang

3. 1. Visiter ses nombreux temples

Capitale culturelle et plus important centre religieux du Laos, Luang Prabang abrite pas moins de 80 temples bouddhistes. Luang Prabang possèdent certains des temples les plus sophistiqués de l’Asie du Sud-est, richement décorées et qui se distinguent par leurs toits descendant pratiquement jusqu’au sol, typique du style architectural religieux de la ville. Les temples les plus éblouissants sont le Wat Xieng Thong construit non loin du Mékong en 1560, le Wat Visunarat le plus ancien temple encore en activité ou encore le flamboyant Wat Ho Pha Bang situé juste à côté du Palais Royal.

3. 2. Admirer le patrimoine architectural

Luang Prabang possède un paysage urbain unique, remarquablement bien conservé, qui lui a valu d’être classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Vous allez apprécier la richesse de son patrimoine architectural qui marie à merveille l’architecture urbaine traditionnelle laotienne avec celle de l’époque coloniale. En déambulant dans les rues de la ville, on peut admirer d’anciennes résidences de notables en brique à un ou deux étages constituant la marque coloniale de la ville. Les belles maisons traditionnelles laotiennes sont quant à elles en bois panneaux de bambou tressé enduits de torchis. L’ensemble architectural de la ville abrite bien souvent des hôtels de charme ou des restaurants à la cuisine raffinée.
 
Luang Prabang
 

3. 3. Explorer les grottes de Pak Ou

Embarquez sur un bateau traditionnel dit « longue queue » pour une délicieuse croisière sur le Mékong pour se rendre aux grottes de Pak Ou qui se trouvent dans un superbe cadre naturel à l’embouchure de la rivière Nam Ou. Les grottes de Pak Ou sont un des symboles religieux les plus précieux de la province de Luang Prabang. C’est en effet un lieu de pèlerinage qui abrite des milliers de statues de bouddha qui ont été déposées par les fidèles au cours des siècles. Profitez de cette excursion sur le Mékong pour observer la vie fluviale et pour visiter quelques villages artisanaux sur ses rives comme celui spécialisé dans la fabrication d’alcool de riz ou de la poterie.

4. Que manger à Luang Prabang

 

Luang Prabang

 

Le « or lam », le ragoût laotien
 
L’or lam est l'un des plats les plus préparés et les plus traditionnels de Luang Prabang. Cet épais ragoût de viandes et de légumes fumés ou grillés est généralement cuit avec de la peau de buffle séchée, du bœuf, du gibier, des cailles ou du poulet, des aubergines, des champignons des bois et des haricots longs. Un plat mijoté qui tient au corps et que l’on déguste en hiver, entre amis ou en famille, autour du feu où trône la marmite remplie de ce ragoût rustique mais ô combien roboratif.
 
La saucisse de Luang Prabang
 
La saucisse de Luang Prabang est une autre icône gastronomique de la ville. Faîte artisanalement à base de viande porc ou de bœuf, d’épices, de riz fermenté et délicatement parfumé à la citronnelle, cette belle saucisse se grille sur le BBQ avant de la serrer dans une feuille de bananier pour en extraire la graisse. Une saucisse juteuse et à la peau croquante qui fait chavirer de plaisir les gourmands.
 
Le poisson grillé du Mékong
 
Baignée par les eaux du Mékong et de la rivière Nam Khan, Luang Prabang regorge de restaurants proposant à leur carte du poisson grillé. Le « pa ping » est recouvert de gros sel et est grillé sur le BBQ avec des bâtonnets en bambou. Souvent farci de citronnelle, le poisson exhale un parfum entêtant. Il se déguste en trempant les morceaux de poisson dans une sauce pimentée et s’accompagne de riz gluant et d’une bonne salade de papaye verte. 
 
La salade de papaye verte ou « tam mak houng »
 
La salade de papaye verte fait partie des principaux plats lao très appréciée pour sa fraîcheur et sa légèreté. Tam mak houng, ethymologiquement « taper le fruit du papayer », est un met emblématique qui est au menu de tous les restaurants laotiens de Luang Prabang. C’est une salade à base de papaye verte râpée au couteau à laquelle on ajoute dans un mortier de l’ail, du citron, des tomates, des aubergines crues ou des haricots verts. On peut y ajouter d’autres légumes, des crevettes séchées ou des cacahuètes. La salade est assaisonnée avec de la pâte de crevette fermentée, de la sauce de poisson, du sucre et bien sûr quelques piments. La salade s’accompagne de couenne de porc frite, de quelques feuilles de chou, de riz gluant ou de vermicelles de riz. 
 
Le « laap », le plat national
 
Le laap est un autre plat emblématique du Laos. C’est une savoureuse salade composée d’un hachis de viande (poulet, bœuf, porc ou canard) ou de poisson mixé avec des herbes aromatiques dont la menthe, de l’ail, du gingembre, des piments et des épices. Pour apaiser le feu des épices et des piments, on le mange avec du riz gluant. Le laap, plat traditionnel du Laos, met vos papilles dans tous leurs états et vous embarque pour un voyage culinaire épicé !
 
Le « mok pa » ou papillote de poisson au lait de coco
 
Un autre délice laotien qui ravi les palais les plus délicats. Le mok pa est un ballotin de poisson cuit à la vapeur dans une feuille de bananier avec des légumes, du galanga, des feuilles de citronnier, quelques épices et du lait de coco qui lui donne une infinie douceur. Ce plat, généralement très peu épicé, s’accompagne de riz gluant et de rondelles de concombre. C’est un plat léger et plein de saveurs que l’on ne se lasse jamais.
 
Le barbecue traditionnel laotien
 
Très convivial et goûteux, le barbecue traditionnel laotien est une spécialité à ne pas manquer lors de votre séjour à Luang Prabang. Ce barbecue laotien consiste en un brasero que l’on pose sur la table au-dessus duquel on place un plat conique circulaire en inox sur lequel on fait griller de la viande et cuire des légumes dans un bouillon délicieusement parfumé. Un repas sympathique à partager à deux, entre amis ou en famille.
 
Voici quelques adresses de spécialités laotiennes :
 
- Restaurant Tamarind faisant face à la rivière Nam Khan
- Restaurant Dyen Sabai et son délicieux barbecue laotien
- Restaurant Blue Lagon et son exquise cuisine locale revisitée 
- Restaurant Coconut Garden pour sa charmante terrasse
- Restaurant Atsalin pour son incomparable or lam
 
Dans une ruelle perpendiculaire au marché de nuit, il y a plein de stands de nourriture où goûter à des spécialités locales à un prix très raisonnable.

5. Transport

La ville de Luang Prabang propose divers modes de transports, Tuk-tuk, Taxi, A pied.
 
Le tuk tuk : Il est le moyen le plus sûr et le plus commode pour traverser la ville de part et d'autre. Pensez à négocier le prix de la course avant de monter.
Le taxi : Tout comme le tuk-tuk pensez à négocier le tarif de la course avant d'y monter.
A pied : Le centre-ville peut être visité à pied.
 

6. Hôtel

Pour les petits budgets
Le Aham Backpack Hostel, basique et simple, très bien noté sur Booking.com
Pour environ 20-30€
Le Thatsaphone guest-house est tenue par une famille vietnamienne. Il se trouve dans une ruelle remplie de charme et en face d’un salon de massage.
Pour du confort
Le Bougainvillier est un hôtel de charme centre de Luang Prabang. Charmant, décoré avec un petit-déjeuner intercontinental
 

7. Astuces et conseils de voyage à Luang Prabang

Luang Prabang

Luang Prabang n’est pas vraiment un endroit pour les noctambules. Mis à part quelques établissements, la ville a tendance à se détendre à 23h, avec des bars et des restaurants fermant à peu près à la même heure et les rues se vidant rapidement. Cela signifie que beaucoup restent simplement en train de boire là où ils mangent, bien qu’il y ait de plus en plus de poches d’activité à rechercher.

L’Icon Klub (tél: [856-71] 254-905, 17h00-23h30, www.iconklub.com/ ) un endroit amusant pour des cocktails chillout, des conversations, musique live impromptue (guitare et strum à la maison), danse improvisée et vêtements avec attitude.
 


Bienvenue dans l’ancienne capitale royale du Laos, créée à l’époque du royaume de Lang Xan ! Nichée au creux du fleuve Mékong, enveloppée de verdure, cette ville charmante et encore modeste (60 000 habitants) est l’étape incontournable dans le nord du pays. 

<- Retourner à la page précédente

Voyages avec ce site

Laos panorama : des millions de sourires

Laos, mosaïque du nord au sud

circuit-laos - 12 jours - Code: LAO01
Voyage Laos, le visage du Laos

Le visage du Laos

circuit-laos - 9 jours - Code: LAO03
Image du Laos

Terres sauvages du Laos

circuit-laos - 10 jours - Code: LAO04
Voyage Laos

Le royaume au million d'éléphants

circuit-laos - 12 jours - Code: LAO05
Route du Laos, Asiatica Travel

La grande traversée du Laos

circuit-laos - 14 jours - Code: LAO06
Traversée indochinoise

Traversée indochinoise authentique

combine - 21 jours - Code: VC03