Les incontournables plats d’hiver au Vietnam


L'hiver est l’occasion de rester au chaud et de profiter de bons petits plats. Découvrez vite notre sélection des plats qui vont bien avec cette saison, qui réchauffent, réconfortent, suggèrent le partage et la convivialité.

1. Fondue vietnamienne – Lẩu

La fondue vietnamienne est un plat traditionnel à savourer en famille ou entre amis et collègues. Les convives s’assoient autour une table où un pot de métal contenant un bouillon frémissant est mis au centre. D’un bouillon aux multiples saveurs, les ingrédients (la viande  - surtout le boeuf coupé en fines tranches, les fruits de mer, les légumes, les champignons et les vermicelles) sont introduits avec des baguettes en bois dans ce pot et sont cuits au fur et à mesure du repas les uns après les autres. À travers le chaud, les couleurs, les saveurs, la fondue touche à la fois tous nos sens et nous aide à expérimenter la convivialité des repas orientaux.

Crédit photo : Nguoiduatin

Crédit photo : Nguoiduatin
 

2. Fondue grillée – Lẩu nướng

Les visiteurs de Sapa se passionnent, depuis longtemps, pour une rue réservée aux plats grillés. Puis, très vite, ce mets est devenu populaire partout. Garantissement, à peine arrivé à une telle rue, vous pourrez être séduits par une odeur charmante.

Crédit photo : Diadiemanuong

Crédit photo : diadiemanuong
 

À première vue, cette fondue est peut-être facile à traiter car vous ne marinez que les ingrédients avec de différentes épices, puis les laissez reposer pendant quelques heures. Ensuite, vous les faites cuire avec le feu rouge. Voilà, c’est fini! Mais… en réalité, afin d’avoir un plat grillé délicieux, le cuisinier doit posséder une bonne compétence dans l’étape de marinade en bien choissisant des épices insemblables pour chaque ingrédient. Griller, manger et bavarder avec les amis dans le froid de l’hiver,  tout crée une impression inoubliable.

3. Nem chua frits/grillés - Nem chua rán/nướng

Le nem chua est une association de viande de porc et de fines lanières de couenne cuite, agrémentés d'ail et de piment. Il est conservé à température ambiante pour permettre le processus de fermentation, ce qui entraîne une acidification qui fait appeler cette variante nem chua (« nem acide »). Le nem chua cru a un goût aigre doux, une belle couleur rose et une texture ferme et élastique. On peut les paner, puis frire ou griller pour les rendre beaucoup plus délicieux. Dans ce cas, ils sont servis avec la pimentade, la mangue, le concombre…

Crédit photo : Foody
Crédit photo : foody
 

A Hanoi, la ruelle Tam Thuong  est connu comme le coin des Nem Chua frits. Lors de votre voyage au Vietnam, n’oubliez pas de passer à cette rue situant dans les vieux quartiers de Hanoi pour déguiser ce petit plat savoureux.

4. Boules frites de farine de riz - Bánh rán

Voici un gâteau populaire très prisé, une des douceurs préférées des Vietnamiens : de boules frites à base de farine de riz gluant, de pomme de terre bouillie écrasée, de sésame et de pâte de haricot mungo. Les recettes sont variées du Nord et du Sud, comme l’ajout ou pas de noix de coco fraîchement râpée, d’essence de fleurs de jasmin et d’extrait de vanille.

Crédit photo : Blog Bee Mart
Crédit photo : blogbeemart


Ce petit en-cas sucré se mange à n’importe quel moment de la journée. Quel bonheur de mordre dans l’enveloppe croustillante et moelleuse puis savourer la farce de haricots mungo délicatement sucrée et farineuse qui se mêle à la délicieuse pâte frite. Il existe aussi une autre version de banh ran avec du porc farci et champignon, servi avec de la sauce de poisson pimenté.

5. Pancake à la banane et à la patate - Bánh khoai, bánh chuối

Ce plat mélange des choses vraiment très chouettes : les bananes, les patates douces - ce qui sont connues pour être bourrées de nutriments très sympas et les pancakes. Il s’agit d’un plat très apprécié pour des jours hivernaux. Les patates douces croquantes enferment des tranches de bananes sucrées, parfumées et moelleuses. Super bon ! Un pancake coûte seulement 10 000 VND mais attention, n'en prenez pas trop pour la première fois, avec un seul vous en avez suffisamment.

Crédit photo : Dulichvanhoa
Crédit photo : dulichvanhoa
 

6. Dessert chè

Le chè est une désignation générale pour un mets sucré liquide s’apparentant à une boisson ou soupe sucrée. Ce dessert se décline sous de nombreuses variétés, avec des légumes, des haricots, des fruits,... La plupart se mangent froids mais certains se consomment chauds. Les recettes de che plus populaires pour l’hiver : chè đậu xanh (che aux haricots mungo), chè đậu đen (che aux haricots noirs),...Un petit bol de chè est toujours une bonne option pour réchauffer vos mains et vos ventres pendant les jours froids.

Crédit photo : Baomoi
Crédit photo : baomoi
 

7. Perles de riz gluant - Chè trôi nước

Il s'agit des boules blanches de farine de riz gluant fourrées aux haricots mungo, baignées dans un sirop de sucre brun parfumé au gingembre, parsemées de sésame grillé ! La tendreté de la pâte de riz gluant rivalisent avec le farineux fondant de la farce. En prélevant un morceau avec la cuillère, la farce s’imprègne aussitôt du sirop avant chaque bouchée. Il est fortement recommandé de goûter ce jolie plat subtil.

Crédit photo : thegoitre

                                                                           
8. Pattes de poulet grillées - Chân gà nướng

Chaleureuse, conviviale et gourmande, la patte de poulet grillée est le plat idéal pour réchauffer des soirées d'hiver entre amis. À la nuit tombée, des trottoirs des rues un peu encombrées dans la journée à Hanoi se transforment en royaume magique du barbecue. Les pattes de poulet sont trempés dans du miel avant et pendant la cuisson, leur joyeuse odeur sucrée attirent un grand nombre de clients. Croustillant, sucré et salé en même temps, c’est un plat réconfortant pour le plus grand plaisir des gourmands.

Crédit photo : kotaru

9. Escargots bouillis - Ốc luộc

Etant un pays riche en eau, le Vietnam possède en abondance des fruits de mer, notamment l’escargot. On peut compter des dizaines d’espèces de ce dernier et des mets à partir de cet ingrédient sont tellement populaires que vous les trouverez à tous les coins de rue du Nord au Sud, surtout à l’hiver. Bouilli est la façon la plus simple et appropriée pour déguster presque toutes les espèces d’escargot. Les escargots, après avoir été trempés dans de l’eau de pour enlever la terre, sont cuits dans une marmite avec du gingembre, des feuilles de citronnier et de la citronnelle. Pour les déguster, on utilise souvent une épine du pamplemoussier ou un cure-dent qui permet de tirer la viande d’escargot hors de sa coquille. Puis on la trempe dans une sauce de poisson mélangée avec du piment, du gingembre et de la citronnelle.

Crédit photo : bep360

Selon la règle de l’harmonie Yin-Yang, l’escargot est un aliment du froid « Yin », donc pour dissiper le réchauffement et les influences nocives, on le combine avec les éléments « chauds » (Yang) - la citronnelle et la sauce de poisson.

10. Maïs grillé - Ngô nướng

Un plat délicieux n’est parfois pas forcément composé d'ingrédients luxurieux et qui demande beaucoup de temps pour être préparé. Le maïs grillé est une grande spécialité. Si vous vous baladez dans les vieux quartiers de Hanoï ou les rues de Da Lat pendant les nuits de l’hiver, vous serez séduit par une odeur irrésistible de maïs grillés. Les restaurants de grillades situés aux  coins des rues sont très simples avec seulement un barbecue Vietnamien et un panier de maïs cireux. Ce maïs (ngô nếp) est une espèce asiatique spécifique qui se distingue avec du maïs à éclate (pop-corn) ou le maïs sucré des pays occidentaux. Gluant, sucré et très parfumé, il vous donc apportera donc une saveur différente.

Crédit photo : afamily

 



All Travel report +