Comment se déplacer au Vietnam (2020)


Le Vietnam s'étend sur une superficie de plus de 3 000 000 km², il est donc important de bien savoir comment s’y déplacer. Le pays offre un large choix de moyens de transports, du plus moderne et rapide au plus authentique et insolite. Voici quelques astuces et conseils pour bien choisir son moyen de transport durant son voyage au Vietnam.

Les courts trajets

1.  La moto/ scooter

Il est possible de louer une moto/scooter partout dans le pays pour environ 40 euros par mois. Néanmoins, il est important de respecter certaines règles lorsqu’on conduit au Vietnam. Il est primordial de rouler doucement, de garder une bonne distance entre les véhicules, d’avoir les phares allumés et surtout de rester vigilant sans oublier de klaxonner. Toujours laisser passer les véhicules les plus gros et les plus bruyants que vous. Veillez à bien porter un casque et si possible un masque contre la pollution pour préserver votre santé. Mais faire le Vietnam à moto/scooter reste une expérience unique et insolite, vous pouvez profiter des paysages, vous arrêtez quand vous voulez et où vous voulez.

Pour garer votre moto/scooter, vous pouvez le laisser à une personne qui les surveille, vous devrez lui donner une petite compensation mais au moins votre moto/scooter sera bien gardé. Néanmoins il n’est possible que de conduire une moto/ scooter de moins de 50cm3, puisque la loi vietnamienne n’accepte que le permis vietnamien et le permis français et international ne sont pas valables pour conduire une voiture ou même une moto/ scooter de plus de 50cm3.

Il n’est pas non plus possible de louer de voitures pour les touristes et les non-résidents du Vietnam. Cependant, vous pouvez louer une voiture avec un chauffeur qui vous attendra à chaque arrêt, pour vos visites, vos courses. Vous n’aurez qu’a l’appeler quand vous aurez terminé, c’est simple et sans risque.

Si vous ne voulez pas conduire la moto vous même, n'inquiétez pas car les motos-taxis sont partout dans la rue au Vietnam. Il est recommandé de prendre une moto-grab (grab bike) ou une service similaire telle que Be ou GoViet, car la réservation est simple et rapide et les tarifs sont clairement cités dans l'application sur votre téléphone portable. Cela vous aide à éviter la négociation de prix avec les chauffeurs, ce qui pourrait être compliquée parfois.

>> À lire aussi : Grab : l’application pour les peureux de la conduite ou ceux qui ne veulent pas se faire avoir !

2. Le vélo

 

Disponible partout, c’est un moyen de se déplacer dans la logique du tourisme responsable. De plus, c’est le plus adapté pour visiter un pays et vous aventurer dans les plus petites ruelles, vous ne risquez pas de louper les paysages et autres merveilles du Vietnam. Vous ne serez pas pressé par la circulation, vous pourrez aller à votre rythme et découvrir tout ce qui n’est pas possible de voir en voiture ou en scooter. C’est pratique dans la mesure où vous pouvez le prendre avec vous si vous prenez le train ou le bus.

L'un des itinéraires préférés des cyclistes au Vietnam se fait dans les vallées verdoyantes de Mai Chau au Nord, où vous pourrez contempler les paysages montagneux majestueux et rencontrer les peuples des ethnies minoritaires, tels que les Thai et les Hmong. Pour ceux qui aime la tranquillité de la campagne, une excursion dans l'éco-village de Thuy Bieu, à seulement 7km du centre-ville de Hue sera la meilleure solution. Et ne ratez absolument pas la chance de découvrir la vie nocturne au bord de la Fleuve Mékong mythique et visiter les vergers fertiles en pédalant !

 

3. Le cyclo pousse

Le plus atypique et pittoresque des moyens de transport du Vietnam, c’est aussi l’un des plus responsables, puisqu’il ne pollue pas et qu’il participe au développement de l’économie locale. De plus en plus rare de nos jours (l’entreprise la plus populaire étant « Sans soucis »), le cyclo pousse reste le plus appréciable pour de paisibles promenades au cœur de la culture vietnamienne. Petit à petit la moto taxi prend sa place mais le ressenti n’est pas du tout le même, si vous vous laissez tenter par l’expérience, les sensations fortes seront au rendez-vous.

Aujourd'hui, les cyclos pousses sont pricipalement réservés aux activités touristiques et demeurent l'un des moyens de transport préférés des voyageurs étrangers. Ils sont présents surtout dans les grandes villes telles que Hanoi ou Ho-Chi-Minh-Ville, où la condition des rues est la plus favorable et permettent aux voyageurs de visiter les monuments emblématiques de ces villes ainsi que d'explorer la vie quotidienne de leurs habitants.

4. À pied

Les moyens de transport sont sans doute utiles et rapides, mais quand on parle des ruelles toutes petites et des sentiers montagnards, vos pieds seront les meilleurs moyens pour les explorer. En fait, tous les voyageurs venant à Hanoi doivent faire au moins une fois une balade à pied au milieu de son vieux quartier. Là où les rues sont étroites et encombrés de tout type de personnes, de véhicules et de marchandises, vous ne pourrez découvrir la beauté cachée de la ville qu'en marchanrt.

Bien à noter : Traverser la route au Vietnam peut être un peu compliqué pour ce qui n'y s'habitue pas. N'inquiétez pas, regardez prudemment les véhicules et avancez d'une manière douce et régulière et ca ira !

Une vidéo drôle pour vous montrer comment traverser la route au Vietnam !

Une randonnée dans les régions montagneuses au Nord du Vietnam est aussi bien adorée par les exploreurs cherchant l'aventures et des découvertes authentiques. Vallées charmants et forêts vierges, cols onduleux et montagnes grandioses, en vous promenant là-haut, vous vous immergerez dans la nature somptueux du pays et aurez des rencontres inattendues avec les ethnies autochtones. Pour bien préparer votre course, il vous faut une paire de chaussures confortables et un bagage le plus léger possible, et bien sur, une agence locale qui peut vous proposer des superbes itinéraires.

Les grands trajets

1. Le bus

Le bus est un moyen de se déplacer à moindre coût dans tout le Vietnam. Les bus peuvent venir vous chercher directement à votre hôtel selon la compagnie et selon votre demande. Il existe deux types de bus, les bus locaux qui sont très souvent boudés et les « Open Tour » fréquentés majoritairement par les étrangers grâce à leurs caractères plus pratiques et plus confortables. Les « Open Tour » desservent majoritairement les grandes villes telles que Hanoi, Ninh Binh, Hué, Hoi An, Nha trang, Mui Né, Dalat et Ho Chi Minh. L’achat de billets se fait directement sur internet et sont valable en 1 mois.

2. Le train

Le chemin de fer célèbre à Hanoi 

Les lignes de trains desservent tout le Vietnam, du Nord depuis Lào Cai au Sud jusqu’à My Tho en longeant la côte Est. Le train est un bon moyen pour parcourir de longues distances, vous pouvez y apporte votre vélo, ce qui est très pratique. Il existe plusieurs types de billets de train, les sièges en bois, bon pour les plus petites distances et à moindre prix, les siège matelassés pour un meilleur confort toujours à un prix raisonnable et finalement les compartiments avec couchettes en seconde ou première classe pour un confort optimal lors des longs voyages ou des voyages de nuit principalement. Pour exemple le trajet Lào Cai - Hanoi prend en moyenne 8h. Il est conseillé de réserver son billet de train à l’avance surtout en période de têt, pour un trajet entre des villes fortement touristiques comme Hanoi - Hué ou encore Da Nang - Saigon pour cela il suffit de vous rendre à une gare ferroviaire.

3. L’avion

Il existe deux aéroports internationaux au Vietnam, Nôi Bài à Hanoi et Tân Son Nhât à Hô Chi Minh. Ce sont principalement des longs courriers venant de l’étranger, le moyen le plus simple et sûr pour votre arrivée et départ du Vietnam. Il existe également six aéroports régionaux, Nà Sàn, Cat Bi, Pleiku, Cà Mau, Cam Ranh et Phan Rang. Ils vous permettront de vous déplacer à l’intérieur du pays sur de longues distances dans un bon confort et à diverses heures. De plus, les prix sont très souvent raisonnables et les temps de vols très courts, Hanoi-Ho Chi Minh est faisable en 2h seulement. Idéal pour parcourir le Vietnam du Nord au Sud. 

Les taxis

1. Le taxi

Les taxis sont présents partout au Vietnam, c’est un moyen très pratique et sûr pour se déplacer. Confortables et peu coûteux vous pouvez vous déplacer sur de moyennes distances, pour traverser une ville par exemple. Mettez-vous au bord d’une route est attendez qu’un taxi s’arrête, n’hésitez pas à faire des signes ou de les regarder pour qu’ils s’arrêtent. Veillez à toujours avoir votre adresse écrite sur un bout de papier dans le cas où le chauffeur ne parlerait pas anglais ou ne comprendrait pas. Néanmoins faites attention à certains chauffeurs qui tenteraient de vous arnaquer et de vous faire payer plus que le prix normal en trafiquant le plus souvent le compteur de kilomètres.  

2. Grab/Digital Transport

Application de réservation de voitures avec chauffeur qui a fait son apparition et rencontre un fort succès. Grab et le digital transport sont l’équivalence des taxis mais en beaucoup moins cher et en plus pratique. Ce type de service existe également en France et est très apprécié. En effet, il vous suffit de télécharger cette application sur votre téléphone, d’indiquer où vous vous trouver et où vous voulez aller. Le chauffeur viendra vous chercher à l’endroit que vous lui aurez indiqué. Les chauffeurs les plus proches vous seront proposés, et le prix sera affiché directement avant même votre course, ce qui est très utile. Plusieurs choix s’offrent à vous, vous pouvez choisir de prendre, une voiture avec chauffeur, une voiture avec d’autres voyageurs, ce qui représente un moyen de transport plus responsable ou encore de prendre une moto avec un chauffeur pour les plus aventureux. Vous avez tout intérêt à utiliser Uber et Grab plutôt que les taxis qui souvent coûtent bien plus cher et dont vous ne connaissez pas le prix d’avance. Ça vous évitera d’attendre sur le bord de la route qu’un taxi vous voit et soit disponible. De plus, grâce à l’historique des courses vous pouvez, si vous avez oublié un bagage dans la voiture, le retrouver et recontacter le chauffeur.



All Travel report +