Ao tu than, costume traditionnel du Vietnam


Avant que le Áo dài soit devenue populaire et est considérée comme un costume national, la tunique Ao tu than (prononcé áo tứ thân en vietnamien) était attachée à la vie des femmes vietnamiennes pendant une très longue période.

La forme de Ao tu than
Le nom Ao Tu Than s’est traduit littéralement en vêtement de quatre pièces. Il s’agit d’une longue chemise constituée de quatre pans. Les deux pans arrières sont cousues ensemble avec une couture du haut en bas et portent la même couleur. Les deux pans avants sont laissés libres mais quand on porte ce costume, ils sont noués à une “ceinture” en tissu de couleur vive qui enveloppe le derrière de la taille et passe au dessus des ailerons. L’ensemble de ces pans et la ceinture se balancent doucement au rythme du pas des femmes. Une belle image qui est entrée à la poésie traditionnelle !


Les accessoires

Au dessous de cette robe l'on portait une camisole (Yem) de couleur blanche ou rose lumineux. Celui ci était tenu à l'aide de quatre cordons noués derrière le cou et dans le dos. Une partie de ce type de sous-vêtement est révélée car des boutons devant la poitrine n’existent pas mais la tenue reste discrète.
Deux autres accessoires crucials qui sont souvent accompagnés par Ao tu thân :  le turban noir appelé “mỏ quạ” -  “bec du corbeau” et le “quai thao” - un chapeau plate et ronde en rotin. L’ensemble de cette tenue traditionnelle est conservé jusqu'à nos jours à la province de Bac Ninh, chez les chanteuses du chant folklorique Quan ho.

L’origine de Ao tu than
Une gravure de ce costume a été trouvée sur des tambours de bronze datant de quelques milliers d'années. Cependant, personne ne connaît son origine exacte. Une explication de la naissance de Ao tu thân est due à une technique de couture qui était limitée. Les ancêtres des Vietnamiens ne pouvaient fabriquer que des petits morceaux de tissu (environ 40 cm), alors qu’on devait mettre quatre pièces ensemble pour coudre une chemise. 


 

Ao tu than de nos jours
Actuellement, Ao tu than n'apparaît qu’aux théâtres, dans les films ou en photos. Cependant, ce type de costumes du passé n'a pas complètement disparu de la vie quotidienne. Dans des anciens villages du Nord, certaines personnes âgées gardent leurs tuniques faites à la main comme souvenirs. Madame Mai (68 ans, village de Mong Phu, commune de Duong Lam, Hanoi) nous a raconté: "Nous avions l'habitude de porter cette tunique tous les jours, mais elles étaient très simples, pas colorées comme ce que vous voyez souvent à la télévision maintenant. La société change, même nous - les vieilles femmes doivent s'habiller dans un nouveau style pour s'adapter à l’époque contemporaine.”

La robe de quatre pièces est aussi entrée dans l'industrie de la mode avec des conceptions innovantes. Quelques designs ont été montrés sur le podium international et des grand concours de beauté. Cette tenue dépasse les frontières et suit les pas des Vietnamiennes à l’étranger pour représenter un symbole du Vietnam.



 


Des chanteurs en costume traditionnel ao tu than : 

 



All Travel report +