Voir toutes nos informations-pratiques +

Art et artisanat birmans

Art Birman

Originellement, les arts birmans s’inspiraient largement du ciel et des mythes bouddhistes ou hindous. C’est pourquoi l’exercice de l’art s’est longtemps cantonné sur la construction de pagodes, de bouddhas et de temples, ainsi que sur les peintures murales.  Il existe 10 arts traditionnels, appelés Sè myo :

  • Sculpture sur bois
  • Tournage sur bois (Dans le domaine du travail du bois, l'artisan était assez libre de pouvoir s’exprimer librement et devenir artiste. Cet art a servi à bâtir des monastères et des palais qui étaient de véritables chefs-d'œuvre ciselés dans le teck. Malheureusement, la plupart de ces constructions ont disparu).
  • Orfèvrerie (les Birmans réalisent des boîtes en argent finement ciselées).
  • Bronze (Les statuettes de bronze sont réalisées avec la technique de la cire perdue. Elles représentent des êtres ou des animaux mythiques importés d'Inde).
  • Ferronnerie
  • Maçonnerie
  • Sculpture sur pierre
  • Stuc
  • Laque
  • Peinture

On peut trouver également le tissage de la soie, la poterie, la tapisserie, la joaillerie et la fabrication de feuilles d’or.

Musique

La Birmanie étant un pays entouré par de nombreux pays et de nombreuses cultures, sa musique a subi un métissage d’influences chinoise, indienne, thaïlandaise, cambodgienne et indonésienne. Elle était originellement une musique de cour, inspirée des musiques thaïe et môn.

La musique traditionnelle du Myanmar est basée principalement sur la percussion. La musique folklorique se distingue de celle d'Asie du Sud-Est par de soudains changements de rythme et de mélodie, ainsi que de texture et de timbre. Etant à l’origine une musique de cour, lors des réceptions royales, ces musiques évoquaient l'épopée indienne du Rāmāyana ou les jataka, des histoires tirées de la vie de Bouddha.

Un ensemble birman traditionnel (appelé Hsaing-waing) est composé de sept à dix musiciens et comprend : un jeu de gongs (parfois jusqu'à 21), une harpe à 13 cordes en forme de navire (le saung-gauk), une flûte en bambou, un genre de xylophone, un hautbois, un luth en peau de crocodile et une grosse caisse. Généralement, les chanteurs battent la mesure avec de petites cymbales et des castagnettes en bambou. Des instruments provenant de l'Occident, tels que violons, guitares, accordéons, et accompagnent parfois les instruments traditionnels.

Il existe aussi des chansons populaires chantées dans les rizières. La musique Pop locale a tendance à se rapprocher du style occidental.

Danse et Spectacles

Danses et spectacles font partie des traditions birmanes. Si les spectacles de marionnettes tendent à disparaître, la danse est toujours d’actualité qu’elle soit folklorique ou réservée au culte des Nats.

Danse : Il existe deux styles de danse au Myanmar ayant chacune leurs spécificités, la danse théâtrale et folklorique et la danse des nats. La danse birmane a subi l’influence de la danse thaïlandaise et possède des traits caractéristiques comme l’emploi de mouvements anguleux, énergiques et rapides, et une emphase sur les poses, plus que les mouvements.

Le spectacle de marionnettes : Yok-thei pwe, le spectacle de marionnettes traditionnel du Myanmar, connut son apogée à la fin du XVIIIe siècle à la Cour de Mandalay. Cet art sollicite la participation d’un marionnettiste, de musiciens et de chanteurs. Les thèmes abordés puisent leur inspiration dans les légendes créées autour des nats (esprits).

Pour chaque spectacle, une trentaine de marionnettes en bois sont généralement utilisées. Certaines sont grandes et peuvent atteindre 1 mètre de haut ! Elles sont manipulées par une dizaine de fils, jusqu’à 60 pour les plus sophistiquées, qui commandent les membres, mais aussi les sourcils et les doigts. Ces poupées richement vêtues représentent en règle générale un roi et sa cour, un couple de vieillards, un ermite, un paysan, deux clowns et naturellement deux nat, l'un maléfique, l'autre bénéfique.

Le règne animal est également représenté avec des animaux de la faune birmane et de la mythologie indienne. Cet art des marionnettes exige du perfectionnisme. Aujourd'hui, cet art tend à disparaître.

Littérature

Depuis l’Age d’or de la littérature à la Cour d’Ava, la littérature Birmane a évolué sous l’influence de la littérature Occidentale et a également su s’adapter pour contourner la censure organisée par le régime militaire...

La littérature birmane a été fortement influencée par le bouddhisme, notamment par les Jâtaka (récits des vies antérieures du Bouddha). La littérature birmane connut sont âge d’or à la Cour d'Ava (Haute-Birmanie, milieu XV- XVIe siècle) : les bonzes, puis les princes et princesses écriveaient des poésie épiques et surtout lyriques, spécifiquement birmanes dans leurs règles de composition et versification. La colonisation britannique (1885-1948) apport un nouveau jour à la littérature en introduisant le roman et la nouvelle qui, inconnus jusqu'alors, remportent un vif succès. Leurs thèmes sont comparables aux romans Occidentaux. Il existe de nombreuses traductions des romans occidentaux.

La poésie reste également populaire. Dès les années 20, des mouvements de réforme sont menés par des écrivains de sensibilité gauchisante et nationaliste, qui pensent que la littérature doit s'engager et la langue parlée remplacer le birman littéraire.

Une des plus grandes auteures de la période postcoloniale est la journaliste Kyaw Ma Ma Lay dont les romans La Mal-Aimée (1955) et Le Sang (1973) ont été traduits en Français. Un autre écrivain important, Khin Myo Chit, est l'auteur du Diamant de 13 carats (1955), traduit aussi dans de nombreuses langues. Parmi les autres écrivains prolifiques de la période postcoloniale, l’on peut également citer Thein Pe Myint (dont le Voyageur de l'Océan et la Reine des perles qui est considéré comme un classique), Thawda Swe et Myat Htun.

A partir de l'instauration du régime militaire (1962), les écrivains préfèrent la nouvelle au roman, car, publiée dans des journaux, elles subissent moins la censure et connaissent une plus grande popularité. Elles traitent souvent de la vie quotidienne et comportent des messages politiques. Les femmes de lettres, toujours présentes dans la littérature birmane, comprennent Kyi Aye, Khin Hnin Yu et San San Nweh.



Voyage au Vietnam

Mu Cang Chai

Mu Cang Chai insolite

Montagnes et ethnies : 5 jours | Code: AUT03
Arrivée : Hanoi - Départ : Hanoi
Sur la route mandarine

Sur la Route Mandarine

Découvertes classiques : 14 jours | Code: DEC02
Arrivée : Hanoi - Départ : Saigon
Splendeurs du Vietnam - Voyage avec Asiatica

Splendeurs du Vietnam

Voyages en famille : 14 jours | Code: FAM02
Arrivée : Hanoi - Départ : Saigon
Voyage famille
Le Nord-Est par la photographie

Le Nord-Est par la photographie

Voyages à thème : 15 jours | Code: THE01
Arrivée : Hanoi - Départ : Hanoi
Nord-Est par la photographie
Lune de Miel

Lune de miel au Vietnam

Voyages à thème : 14 jours | Code: THE02
Arrivée : Hanoi - Départ : Saigon
Lune de Miel
Phu Quoc

Sur l'île de l'émeraude Phu Quoc

Voyages à thème : 10 jours | Code: THE03
Arrivée : Sai Gon - Départ : Sai Gon
Ile de Phu Quoc