Muang Sing, une région pleine de treks

La petite ville et le district de Muang Sing sont nichés dans une vallée ouverte entourée d'une forteresse de collines et de montagnes verdoyantes, à seulement 58 kilomètres au nord-ouest de Luang Nam Tha. Il a toutes les qualités d'une destination star : des paysages magnifiques, une atmosphère détendue et un nombre étonnant de villages de minorités ethniques vivant côte à côte.

Dans les 10 kilomètres du centre-ville vivent neuf ethnies distinctes : Akha, Tai Lue, Tai Neua, Lolo, Hmong, Tai Dam, Khmu, Phou Noi et Yao. Les hommes et les femmes en costume traditionnel sont un spectacle commun et brillant et cette forte concentration de groupes minoritaires est presque sans pareil non seulement au Laos, mais dans toute l'Asie du Sud-Est.

Crédit photo : Tripadvisor

L’offre touristique

En 2010, une ONG allemande a initié Muang Sing à attirer des touristes. L'office de tourisme a été bien organisé, des cartes touristiques et des brochures imprimées, de bons itinéraires de trekking dans la communauté et des hébergements chez l'habitant. Mais l'ONG est partie et le boom n'est jamais arrivé. Au fil des années, le nombre de touristes a diminué régulièrement et maintenant il est presque nul. C'est une route panoramique magnifique de deux heures depuis Luang Nam Tha, une route qui longe la vallée de la rivière Nam Tha à travers l'aire protégée nationale de Nam Ha. Si vous êtes à la recherche de trekking stimulant et de vraies expériences culturelles au Laos, c'est l'endroit idéal.

La ville elle-même est relativement attrayante, certains bâtiments en bois de style Tai Lue sont toujours présents et tout l'endroit rappelle une époque révolue. La zone environnante est immanquablement plate, ce qui en fait un endroit idéal pour l’explorer à vélo. Parmi le petit nombre de personnes qui font le voyage à Muang Sing, la plupart viennent entre novembre et février. Mais la saison des pluies révèle la vraie beauté de Muang Sing : les rizières couvrent toute la vallée et c'est l'un des plus beaux paysages que nous ayons jamais vu.

Il y a beaucoup à faire et à voir ici. Vous pouvez vous promener à pied ou faire du vélo à votre guise.

Crédit photo: Thai Smile

L’histoire

Pour un endroit si paisible, il est difficile d'imaginer que Muang Sing a une histoire plutôt tumultueuse et vivante. Du XVIIIe au XIXe siècle, il faisait partie de la principauté de Xieng Khaeng et sa position géographique signifiait qu'il était victime de raids constants et de demandes d'hommages des royaumes voisins. Des caravanes passaient par là, faisant partie de la route commerciale « Ancient Tea Horse Road » qui faisait circuler des marchandises entre la Chine, la Birmanie et le Laos. En 1895, Muang Sing a été envahie par les troupes britanniques venant de Birmanie, puis elle est tombée sous contrôle français et a prospéré dans le cadre du commerce de l'opium du Triangle d'Or. Les Français l'utilisaient comme station de pesée d'opium et marché. L'insulte finale a été en 1946, quand le Kuomintang chinois a attaqué la ville et a détruit le marché et les murs de la ville.

Aujourd’hui

La menace aujourd'hui est la demande croissante et l'influence de son grand voisin la Chine. Considérant la proximité de Muang Sing à la frontière chinoise, il est assez étonnant de constater à quel point les tribus ethniques ont conservé leurs coutumes et leur mode de vie traditionnel car au cours des cinq dernières années, pleins d'entreprises chinoises sont apparues en ville. Les terres autrefois utilisées pour les rizières ont été louées par des entreprises chinoises et le district est englouti par des cultures de rente qui nécessitent une agriculture intensive : bananes, manioc, caoutchouc et pastèques.
Étant donné le nombre de groupes ethniques différents, il y a de fortes chances que votre visite coïncide avec un festival local intéressant , une cérémonie ou une célébration du temple. L'Office de Tourisme affichera des avis sur les festivals locaux alors vous pourriez tomber sur Nouvel An de Tai Neua ou un sacrifice de cochon lors d'un mariage Akha.

Le paysage est montagneux avec une altitude allant de 540 à 2094 mètres. De décembre à février, soyez averti, les températures nocturnes peuvent être glaciales. Bien que les températures soient agréables tout au long de l'année, le soleil est intense et nous avons appris à nos dépens qu'une combinaison d'écran solaire et de protection textile est la meilleure protection.



Nos voyages avec ce site

Circuit Préféré Route du Laos, Asiatica Travel

La grande traversée du Laos

circuit-laos - 14 jours - Code: LAO06

0 Commentaires

Laisser un commentaire

(ne sera pas publié)