10 sites religieux au Vietnam

Le Vietnam est un pays où l’univers spirituel a une place importante dans la vie de tous les jours. Il compte beaucoup de sites religieux tous plus différents et incroyables les uns que les autres. Les édifices sont d’une beauté et d’un raffinement sans conteste, parfois ils sont situés dans des lieux improbables et spectaculaires comme dans des grottes ou des montagnes.

My Son

C’est un ensemble de temples à la fois dynastique et dédié à Shiva, dont les racines viennent de l’hindouisme. Il fut pendant une longue période la capitale du Royaume de Champa. Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999, My Son est sans doute le site archéologique le plus important du Vietnam notamment grâce à sa taille, son ancienneté et son histoire.

Crédit photo : Nomadisbeautiful

Chua Mot Cot – La pagode du pilier unique

La pagode a un pilier est l’un des emblèmes d’Hanoi, elle a vu le jour en 1049 sous le règne du roi Ly Thai Tô au milieu d’un bassin où poussent des lotus en été.  La légende raconte que lors d’un rêve le roi rencontra la déesse Quan Âm qui lui prédit un héritier garçon à venir, lui qui n’avait que des filles. Peu après ce rêve, l’une des femmes du roi accoucha d’un fils et remerciement à la déesse il lui fit construire une pagode dont le toit rappelle les traits d’une fleur de lotus, symbole de pureté chez les bouddhistes. De nos jours, il fréquent que des couples viennent prier la déesse pour avoir un garçon.

Crédit photo : Vietnammag

Chua Huong - La pagode de Parfum

La Pagode des parfums est un complexe de sanctuaires très célèbre, pour y accéder il faut  prendre une embarcation qui mène au pied de la montagne des parfums puis une fois là-haut, il faut s’engouffrer dans la bouche du Dragon. Lorsque vous avez descendu les 120 marches vous arrivez dans la grotte considérée comme la plus belle du Sud. La fête de la pagode de Parfum durent 3 mois, janvier à mars lunaire, elles attirent beaucoup de vietnamien et comptent de nombreuses cérémonies durant cette période.

Crédit photo : Wikipedia

La montagne sacrée de Yen Tu

Du haut de ses 1.068 m d’altitude, le mont Yen Tu est un des sommets les plus hauts du Nord du Vietnam. C’est un lieu de pèlerinage qui regroupe des milliers croyants, en particulier à partir du 10ème jour du premier mois lunaire et les trois mois suivants. Ils viennent assister au festival éponyme pour commémorer le roi bouddhiste Trân Nhân Tông et également pour rendre le culte à Bouddha.  C’est ce même roi qui a construit ce lieu de culte, par la suite il devint le plus grand centre national du bouddhisme et il créa la secte zen Truc Lâm. Le chemin pour atteindre le sommet est de 30km soit 5 à 6h de marche mais il existe aujourd’hui un téléphérique pour y accéder.

Crédit photo : Phatgiao

La pagode de Bai Dinh

Son nom signifie, «le culte du Ciel et de la Terre, du Bouddha et des anges célestes», elle est la plus grande pagode de tout le Vietnam avec ses 530 hectares de superficie. Cette pagode compte de nombreux records, comme la statue de Bouddha en bronze la plus grande de l’Asie du Sud-Est, la statue de Bouddha odorée la plus grande d’Asie, la cloche en bronze la plus grande du Vietnam qui pèse 36 tonnes, le couloir le plus long d’une pagode bouddhiste de 3km de longueur et la plus grande collection de statue d’Arhat du Vietnam. Ce complexe est composé d’un ancien temple construit dans une grotte et d’un nouveau temple construit récemment en 2003, 1km les sépare.

Crédit photo : Phatgiao

Le temple de Cao Dai

Ce temple est issu de la religion Caodaïsme, elle mélange les concepts des trois grandes religions asiatiques, le Bouddhisme, le Confucianisme et Taoïsme, elle compte également des influences du Christianisme. Les trois saints vénérés sont le poète Victor Hugo, l’écrivain vietnamien Nguyen Binh Khiem et l’homme politique chinois Sun Yat Sen, ils représentent l’alliance du terrestre et du divin. C’est le plus grand temple Caodïste du Vietnam, il est considéré comme le Vatican pour les chrétiens. Son architecture si singulière mélange le style européen et asiatique. L’intérieur est splendide grâce à ses colonnes colorées, sculptées de dragon et de serpents.

Crédit photo : Sinhcafe

La pagode de Vinh Tràng

Considéré comme l’une des plus belles du Sud du Vietnam, elle combine harmonieusement le style khmer, chinois et français. Sa porte d’entrée fabriquée par les artisans de Hué est tout aussi remarquable que les mosaïques et les céramiques qu’on peut admirer sur son portail. Elle compote 5 toits qui symbolisent les 5 éléments, le métal, le bois, l’eau, le feu et la terre. Son cadre idyllique situé au milieu de la nature est excellent pour aller méditer et se promenade tout en étant émerveillé de découvrir les 3 bouddhas blancs géants présents dans le parc.

La cathédrale de Notre Dame de Saïgon

Cette cathédrale a été construite par les missionnaires catholiques au XVIème siècle, elle est d’ailleurs considérée comme le plus bel ouvrage colonial français. A presque 100 ans ses briques rouges importés de France, n’ont rien perdu de leur couleur. Son style mélangeant roman et gothique rappel Notre Dame de Paris mais de plus petite taille. En 1959 ils firent venir de Rome une statue de la Vierge Marie qui selon les rumeurs aurait pleuré en 2005, ce phénomène fut appelé le miracle de Saïgon. Nombreux croyants et touristes se rassemblent dans cette magnifique église qui est souvent la proie des jeunes mariés pour prendre de belles photos.

Crédit photo : Youtube

La pagode de Thien Mu

Appelé la pagode de la dame céleste en français car selon la légende une vieille dame serait apparu en prédisant que celui qui bâtirait une pagode en haut de cette colline fonderait une dynastie. Sa tour se compose de 7 étages, dont chaque étage représente une réincarnation de Bouddha. Après avoir traversé trois portes surveillé par d’imposantes statues de gardiens, un jardin paisible s’offre à vous, avec son étang et ses multiples bonsaïs. Cet édifice situé à côté de la rivière des Parfum et l’emblème de la cité impériale de Hué, notamment par son architecture.

Crédit photo : Youtube

Montagne Ba Den

Connu sous le nom de la montagne de la vierge noire (Nui Ba Den),  son nom vient d’une légende, selon laquelle une femme noire étant tombée amoureuse d’un soldat parti en guerre elle se rendait tous les jours au sommet de la montagne pour prier. Mais un jour, elle se fit prendre au piège par l’armée d’un mandarin, pour ne pas être enlever et abusée elle décidé de se jeter de la montagne. Dès lors, elle apparaît pour protéger les laïques. Cette montagne atteint près de 1000 mètres d’altitude et est un lieu de pèlerinage phare. C’est un lieu bouddhiste qui compte de multiples grottes et temples où il est fréquent de rencontrer des singes qui y ont élu domicile.

Crédit photo : Youtube



Nos voyages avec ce site

Circuit Préféré Sur la route mandarine

Sur la Route Mandarine

Voyages classiques au Vietnam - 14 jours - Code: DEC02

0 Commentaires

Laisser un commentaire

(ne sera pas publié)